Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 19:41

Le Jubilé de la Miséricorde est une « année sainte » voulue par le Pape François. Il est célébré, pour célébrer le cinquantenaire de la clôture du Concile de Vatican II et en approfondir la mise en œuvre. Ce jubilé s’achèvera le 20 novembre à l'occasion de la fête du Christ-Roi.

Le rappel de ce qu’est cette fête n’est pas sans intérêt. Créée en 1925, elle a pour but de rappeler au monde et à ses dirigeants que, aux yeux de l’Eglise,  « La royauté du Christ n’est pas seulement spirituelle, elle est aussi temporelle….Ce serait une erreur honteuse de dénier au Christ-Homme l’empire sur les choses civiles quelles qu’elles soient ; il a, en effet, reçu du Père un droit si absolu sur les créatures que tout est soumis à son bon vouloir.» La célébration de cette fête est l’occasion de rappeler solennellement aux magistrats civils cette conviction de l’Eglise de Rome : « Aux États, la célébration annuelle de cette fête déclarera que les magistrats et les gouvernants sont tenus tout comme les citoyens de rendre au Christ un culte public et de lui obéir. » (les textes en italique sont extraits de l'encyclique qui institue cette célébration).

Que des élus acceptent de se rendre à Rome pour participer à un évènement qui s’inscrit dans ce contexte témoigne soit « qu’ils ne savent pas ce qu’ils font », soit, s’ils le savent, qu’il n’ont plus de républicains que le nom.

Partager cet article

Repost 0

commentaires