Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

3 février 2014 1 03 /02 /février /2014 08:03

La démocratie à l’épreuve de l’intégration européenne.

Lextenso-Editions

Par Christophe Beaudouin

 

Depuis trente ans, une force étrange a pénétré le coeur de nos États, nos assemblées, nos tribunaux, nos administrations, nos lois et nos sociétés. Une force qui peu à peu efface les frontières, neutralise les souverainetés et reformule les identités. Une force qui recrée tout à son image : les échanges, le droit, le pouvoir et les personnes. Parée des promesses bleues étoilées de l’Europe unie, elle en a fait le laboratoire de la gouvernance mondiale, au service du marché et des droits illimités. Le Politique y a cédé la place au technicien, et la souveraineté collective à la culture hors sol de l’individu. Mais en déplaçant le gouvernail vers l’Union, n’avons- nous pas en catimini changé de régime ?

Celui-ci ne connaît plus guère ni responsabilité politique, ni séparation des pouvoirs, ni claire hiérarchie des normes, ni stabilité institutionnelle, ni égalité politique des citoyens. Jacques Delors y reconnait un « despotisme éclairé et doux» et José-Manuel Barroso un « empire non-impérial ». Est- ce vraiment ce à quoi les peuples européens, ou leurs représentants, avaient juridiquement consenti en approuvant les traités ? A l’exception des juges allemands, des Lords anglais, ou de rares universitaires et responsables politiques, nul ne s’émeut devant cette démocratie en phase terminale. C’est pourtant le lien vital entre la Loi et la volonté populaire qu’on a rompu, et avec lui, la légitimité démocratique. Or, si la Loi n’est plus considérée comme juste, qui voudra encore lui obéir ?

Repost 0
1 février 2014 6 01 /02 /février /2014 08:00

Chrétiens pour une église dégagée de l'école confessionnelle.

Le CEDEC demande à l'Eglise catholique de retirer son label, donc sa caution officielle, à toute école privée...

les militants du CEDEC..regrettent fortement que la communauté religieuse dont ils font partie, continue, malgré des déclarations de loyauté républicaine, à soutenir une école dont la persisatnce fragilise la démocratie et son indispensable laîcité, dans leur esprit et même dans leur lettre.

Le CEDEC ne remet pas en cause les lois instituant la liberté de l'enseignement. Il demande simplement à l'Eglise de se détacher de l'école confessionnelle de tout niveau. Pourquoi ?

Avec la persistance d'une école privée catholique, l'Egflise ne peut que rester suspecte auprès des démocrates convaincus :  cette école induit en effet, d'une part, une ambiguïté sur les rapports de celle-ci avec la laïcité - condition pourtant essentielle pour construire une démocratie diverse, solidaire et pacifiée - et, d'autre part, le sentiment qu'elle a fait le choix du système individualiste et arriviste dominant.

En même temps, l'Eglise catholique donne à la société une image fausse de la foi chrétienne, alors que l'Evangile porte instamment à l'effort d'humanisation, avec tous les autres hommes et femmes, dans l'agalité et à tous les âges de la vie.

Extrait d'un fascicule du CEDEC - 100 rue de la Fuye - 37000 Tours

Repost 0
31 janvier 2014 5 31 /01 /janvier /2014 08:00

Un communiqué de C.N.A.L   : Quand les intégrismes se rejoignent, quand les obscurantistes se dévoilent

Une campagne nationale nauséabonde incite les parents d'élèves de maternelle et  d'élémentaire à ne pas envoyer leurs enfants à l'école au prétexte fallacieux de  l'introduction d'une prétendue « théorie du genre » dans les enseignements.

Une des cibles des organisateurs est le projet pédagogique actuellement conduit dans dix académies, et correspondant à une expérimentation des « ABCD de l'égalité » qui a comme objectifs de   transmettre, dès le plus jeune âge, la culture de l'égalité et du respect entre les filles et les garçons, de démonter les stéréotypes de genre ou de prendre en compte la  construction complexe de l’identité sexuelle des jeunes.

Le CNAL rappelle que l’Ecole publique est laïque. Elle doit donc éclairer tous les jeunes sur la société et les amener à se construire en citoyens respectueux d’eux-mêmes et des autres,  tolérants et ouverts sur le monde. Il rappelle en outre que l’assiduité scolaire est une obligation.

Les organisations du CNAL* condamnent l’intolérance des intégrismes qui mènent à l’obscurantisme, qui voudraient menacer la concorde nationale dont l’école publique est le creuset. L’égalité de droit et de devoir entre les citoyens est un préalable à la liberté de   chacun. L’éducation pour l’égalité entre les filles et les  garçons est un enjeu décisif pour réussir à construire une société plus juste.

Repost 0
30 janvier 2014 4 30 /01 /janvier /2014 08:08

Les contrats de développement Rhône Alpes sont des outils mis en place par la région pour inciter et accompagner la mise en œuvre de projets à l’échelle d’un territoire dans les domaines du patrimoine , de la culture, du tourisme , des sports, de l’agriculture, etc….

Le territoire « Valence Drôme Ardèche centre » (Valdac) regroupe 105 communes de Drôme et d’Ardèche.

Le chef de projet pour ce territoire est Pierre Antoine Landel par ailleurs conseiller municipal EELV de Valence

Lors du dernier Comité de Pilotage du CDDRA « Valdac », différents dossiers ont reçu un avis favorable parmi lesquels, pour notre ville:

  • Transfert de l'école d'Art de Valence pour 2 millions d'euros,
  • Modernisation du Lux pour 250.000 euros
Repost 0
29 janvier 2014 3 29 /01 /janvier /2014 08:00

 

 

 

Les chiffres du chômage rendus publics ce lundi 27 janvier sont préoccupants. En concluant 2013 par une augmentation du nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A, ils ouvrent la perspective d’une nouvelle année de stagnation avec une croissance minimale et un chômage très élevé.

La France se trouve toujours confrontée à une crise de l’offre conjuguée à celle de la demande à l’échelle européenne. La voie tracée par François Hollande le 14 janvier n’y apporte qu’une réponse partielle.

L’OFCE a clairement montré qu’en faisant le choix d’un redressement structurel des finances publiques d’une ampleur inédite, le Gouvernement a sacrifié les possibilités de reprise en 2012 et 2013. Les mêmes causes produiront les mêmes effets en 2014 et le Mouvement Républicain et Citoyen alerte le Gouvernement sur ce point.

La politique de compétitivité inaugurée par le rapport Gallois doit dépasser largement la seule baisse du coût du travail, qui est une mesure salutaire pour nos entreprises, et être associée à une remise en cause profonde du cadre européen. Il faut cesser de faire la guerre pour le Roi de Prusse et poser de manière urgente la question de l’euro et des politiques économiques menées en Europe.

 

 

Repost 0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 09:09

Les périodes pré-électorales sont toujours fertiles en rebondissements inattendus.

La presse de ce matin annonce que  Noubar Kechichian, ancien adjoint UMP et opposant systématique pendant plus de cinq ans à la politique conduite par Alain Maurice, se rallie à la liste conduite par celui-ci pour les prochaines municipales.

Il y a quelques semaines ce  n’était pas l’évènement le plus probable. Les bookmakers  auraient affecté d’une grosse côte une telle occurrence.

Cela dit, puisque N.Kichichian s’aperçoit enfin que la politique que nous avons conduite mérite le respect et vaut d’être soutenue, nous ne pouvons que nous féliciter de cette lucidité enfin trouvée, en espérant que d’autres fassent la même démarche et empruntent comme lui le chemin de Damas.

Repost 0
27 janvier 2014 1 27 /01 /janvier /2014 08:00

Le projet de budget voté par le conseil communautaire de l’agglomération nouvelle est exemplaire des difficultés à venir.

En effet, en matière d’investissement, toutes les grosses opérations programmées le sont sur les pôles urbains. Le pôle Valence/Bourg les Valence se taille la part du lion avec plus de 10 500 000 d’investissement sur cinq opérations : Ecoles supérieure d’arts et de design, Lux, C.P.A, Cartoucherie, déchetterie de Valence

Le financement du projet éolien de Montmiral, seul projet « non-urbain » inscrit, mobilisera 1 100 00 sur le 17 000 000 programmés. La mise en place d’un plan climat, seule opération concernant l’ensemble du territoire « coûtera » 900 000 euros ; l’aménagement du bassin versant de la Joyeuse 450 000 euros.

C’est le premier budget, les suivants devront évidemment corriger le tir et trouver un autre équilibre dans la répartition du financement des  équipements nécessaires au développement de nos territoires .

Repost 0
26 janvier 2014 7 26 /01 /janvier /2014 08:00

Le chef de l’Etat français à rencontré le chef de l’Etat du Vatican

L’entretien aurait duré 35 minutes.

La France et le Vatican sont « en convergence sur les grands sujets internationaux », a déclaré le président français devant la presse, après sa rencontre avec le pape. (La conférence de presse a duré plus longtemps que l’entretien lui-même.)
Selon le porte parole du Vatican, au cours de ces 35 minutes, les sujets de «la famille» et de «la bioéthique», polémiques en ce moment en France, avaient été abordés.

Les deux hommes doivent penser et parler très vite, parce que, dans ce bref laps de temps,  traiter tous ces sujets suppose une densité de la pensée et un art de la concision tout à fait exceptionnel, surtout quand les deux interlocuteurs ne s’expriment pas dans la même langue.

Est-ce que, des fois, on ne nous raconterait  pas des salades  ?

Repost 0
24 janvier 2014 5 24 /01 /janvier /2014 12:22

Nommer les êtres et les choses n’est pas une chose insignifiante.

Ceux qui ont choisi de donner le nom de « Valence-Romans-Sud Rhône Alpes » à l’agglomération créée le 1 janvier 2014 ont voulu signifier quelque chose. Ils ont voulu indiquer que cette réunion de 51 communes se construisait autour d’un pôle urbain « Valence-Romans » qui en constituait le sens et l’identité même. Avec cette dénomination, les communes partenaires ne se voient reconnu d’identité que par rapport à ce pôle.qui seul est nommé.

C’est précisément cette idée que nous sommes un certain nombre à contester. Une agglomération ce n’est pas un pôle urbain et un arrière pays qui le sert. C’est un territoire qui doit être pensé globalement, ville et campagne interagissant pour produire une identité collective. Cela pourrait – devrait – se traduire dans le nom de l’agglomération qui témoignerait ainsi d’un véritable projet de territoire.

Il n’y a eu, à ma connaissance,  aucun débat sur le choix de ce nom de baptême qui a été choisi dans je ne sais quel cénacle. Je regrette d’avoir été jusqu’ici inattentif à cette question. Sans doute y aura-t-il un jour une opportunité pour revenir le sujet. !

Repost 0
23 janvier 2014 4 23 /01 /janvier /2014 08:00

Alors que débute à l’Assemblée nationale l’examen du projet de loi « cadre » sur l’égalité femmes-hommes, le Mouvement Républicain et Citoyen tient à marquer son soutien à ce texte important du quinquennat.

En intégrant toutes les dimensions des droits de femmes, le Gouvernement a fait le choix judicieux de la transversalité : égalité professionnelle, lutte contre les violences, lutte contre la précarité et égal accès des femmes et hommes aux responsabilités sont les piliers d’une même politique.

Grâce aux mesures concrètes introduites par le projet de loi, celle-ci ne se limite pas au symbole, ni à l’incantation qui ont longtemps prévalu sur le sujet : renforcement de l’accompagnement professionnel après une longue interruption d’activité, interdiction de soumissionner aux marchés publics pour les entreprises condamnées pour non-respect des dispositions en matière d’égalité professionnelle, garanties contre les impayés de pensions alimentaires, accélération de la procédure des ordonnances de protection sont des avancées à saluer.

Les députés du MRC constatent cependant le chemin qui reste à parcourir en matière d’égalité professionnelle et regrettent ainsi que la question du temps partiel ne soit pas abordée. C’est pourtant cette inégalité face à la précarité de l’emploi qui touche le plus durement les femmes. S’il est compréhensible de donner à la loi de sécurisation de l’emploi, adoptée en 2013, le temps de produire des effets sur le travail à temps partiel, légiférer sur cette question est nécessaire.

Le MRC fait également part de son désaccord et de ses réserves sur la réforme du congé parental dont les premiers résultats devront être suivis avec attention. L’objectif d’un meilleur partage des responsabilités au sein des foyers est louable mais ne doit pas conduire in fine à faire perdre le bénéfice de 6 mois de « prestation partagée d’éducation de l’enfant » à un grand nombre de familles et particulièrement aux familles populaires et aux revenus modestes.

Enfin, les députés du MRC voteront bien évidemment les dispositions relatives à l’IVG. L’opposition qui s’est manifestée ce dimanche dans les rues de Paris est le fait d’une minorité ultraconservatrice aux revendications d’un autre temps.

 

Communiqué de J.L Laurent - Président du M.R.C

 

 

 

 

 

Repost 0