Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 23:05

Vendredi 21.03.14 - Boulevards de Valence

Voir les commentaires

Repost 0
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 15:34

"Aujourd'hui encore, toute personne qui me téléphone doit savoir qu'elle sera écoutée. Vous lisez bien. Ce n'est pas un extrait du merveilleux film La Vie des autres sur l'Allemagne de l'Est et les activités de la Stasi. Il ne s'agit pas des agissements de tel dictateur dans le monde à l'endroit de ses opposants. Il s'agit de la France."

Ces propos sous la plume de celui qui, il n’y a pas si longtemps encore, était le garant des institutions républicaines et qui, comme ancien ministre de l’intérieur connait parfaitement les rouages de l’appareil policier et judicaire français sombrent dans la plus complète indécence.

On savait N. Sarkozy grossier. On ne savait pas qu’il était capable d’insulter ceux qu’il a eu l’honneur – aujourd’hui manifestement immérité – d’administrer.

Cet homme perd manifestement ses nerfs. Ce peut être dangereux pour lui et pour la République.

 

Repost 0
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 16:24

Parmi les réflexions qu'inspirent la publication du sondage sur les muncipales à J-4 du vote, il en est une qui concerne le rôle de la presse

.La presse locale n'est pas un service public.Elle n'est donc pas astreinte au devoir de neutralité. Il est dans l'ordre des choses qu'une rédaction fasse des choix qui se traduisent dans sa ligne éditoriale.

Pour autant, on peut s'interroger sur la fonction attendue d'une première page présentant la photo du candidat placé en tête par le sondage et visant manifestement à attirer l'attention sur sa "performance".

Par le choix du titre, de la mise en page, de la photo... la "une" de mercredi dernier du D.L présente plus le caractère d'une publicité gratuite à grande diffusion en faveur de ce candidat qu'à une information visant à alimenter la réflexion des lecteurs/électeurs. D'autres choix , par exemple la photo des candidats - de tous les candidats - soulignées par leur score, aurait eu une toute autre signification tout ayant la même valeur  informative. Ce n'est pas le choix fait par la rédaction et ce n'est pas un choix neutre..

Les journalistes - qui sont des professionnels  et donc n'ignorent rien à la fois du caractère alléatoire des chiffres donnés par le sondage et donc de l'absence de toute fonction prédictive des résultats - ne peuvent pas ignorer qu'en affichant à la "Une" un candidat et un seul, le journal pèse effectivement  en faveur de celui-ci auprès de l'opinion.

Cela dit, c'est le  choix du journal et la liberté d'expression des journalistes est respectable comme celle de tout citoyen, même si, par leur position, leur pouvoir d'influence est plus grand que celui du simple citoyen.

Simplement il est bon qu'ils sachent que personne n'est dupe.

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:35

Plusieurs correspondants me demandent mon point de vue sur les résultats du sondage publié aujourd’hui dans le D.L.

Voici.

1° Ce sondage est limite quant à sa crédibilité. 600 sondés retenus pour une population de près de 40 000 électeurs ne constituent pas un panel susceptible de fournir une image précise du corps électoral. Le nombre de 1000 est un minimum pour prendre en compte de façon sérieuse les paramètres : âge, sexe, catégorie socio- professionnelle, quartier d’habitation. Par ailleurs, le temps de traitement des données a été, de toute évidence, insuffisant.  J’ai personnellement été sondé lundi soir à 21h pour un rendu des résultats mardi matin. Je confirme donc les observations de la note précédente.

2° Ces réserves faites, observons

  1.  Le score de la droite est proche de ce qui était attendu. Le recul par rapport à liste correspondante de 2008 s’explique par la présence du Front national  qui était absent lors de la consultation précédente.
  2. Le score de la liste d’Alain Maurice est en progression par rapport à 2008. L’apport de nouveaux partenaires à ce rassemblement fournit certainement une partie de l’explication à cette légère progression.
  3. Le score des Verts,  en régression significative par rapport à 2008, s’explique par le fait qu’ils se présent  seuls, sans leurs partenaires de 2008. Ce score se situe dans l’étiage qu’ils avaient atteint lors des élections locales précédentes (cantonales notamment).
  4. Le score du Front National est inférieur à ce qui était généralement pronostiqué. Certains électeurs potentiels ne se sont pas déclarés, d’autres peuvent décider de voter « utile » en se portant dès le premier tour sur la liste de droite.
  5. Le nombre des « indécis » reste fort : 12% pour le premier tour, ce qui fragilise un peu plus les données recueillies.

3° Le résultat final dépendra, de mon point de vue, des réponses à trois questions qui croiseront leurs effets :

Quel sera le choix final des 15% d’indécis ?

Quelle sera l’attitude de la liste EELV ? Fusion au second tour avec la liste d’Alain Maurice ou maintien comme leur score à 12% - s’il est confirmé – les y autorise ?

Le Front National aura-t-il la capacité d’atteindre et de dépasser les 10%, ce qui lui permettrait de se maintenir au second tour.

L’hypothèse d’une triangulaire – voire d’une quadrangulaire – n’est pas à ce jour une hypothèse à écarter et, compte tenu des incertitudes sur la fiabilité du sondage, il serait bien imprudent de tirer une conclusion hâtive des données d’aujourd’hui.

 

Citoyens : aux urnes ! C’est vous qui déciderez dimanche !

Repost 0
19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 08:00

La presse du jour publie un sondage sur les intentions de vote des valentinois dimanche prochain.

Avant de commenter les résultats, il faut prendre en compte quelques données mathématiques :

Les enquêtes par sondages utilisent des méthodes statistiques pour évaluer les intentions de vote à partir d’un échantillon de la population

Les instituts de sondage privés prennent généralement des échantillons de 1000 personnes ce qui est assez petit. L’erreur théorique sur de tels échantillons est d’environ 3%. Mais en pratique ce taux est plus élevé. Notons que, sur un échantillon de 1000 personnes, si 40% se déclarent indécis alors seuls 600 répondants ont donné une réponse fiable. La marge d’incertitude augmente lorsque la taille de l’échantillon diminue. En pratique, le taux d’erreur est donc probablement très supérieur à 4% surtout dans le cas d'un échatillon de 500 personnes.

En clair, le sondage présenté aujoutrd'hui ne dit rien de réellement fiable - ni dans un sens , ni dans l'autresur ce qui va se passer dimanche. A bon entendeur ... salut

Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:06

Les Amis du Monde diplomatique vous proposent

une conférence de

 

DAVID GUERANGER

Chercheur au LATTS laboratoire techniques, territoires et sociétés

 

Co-auteur de : « la politique confisquée – Sociologie des réformes et institutions intercommunales

Jeudi 20 mars 2014 à 20 heures

 

Salle Haroun Tazieff

4, rue Saint Jean

26 000 Valence

Entrée libre

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:25

On aura sans doute des jugements divers sur l’affaire de Crimée.  Un peu d’histoire ne sera pourtant pas inutile pour fonder une appréciation.

Après avoir appartenue à l'Empire ottoman puis à l'Emùpitre russel,  la péninsule a fait partie de l'URSS  après 1917. Oblast (région administrative) elle a d'abord fait  partie de la République socialiste fédérative de Russie  avant d'être cédée en 1954, sans référendum ni consultation de ses habitants, à la République socialiste soviétique d'Ukraine. Personne, parmi les démocraties occidentales, n’a alors protesté, me semble-t-il

En 1991, tout en étant de majorité russophone, la Crimée a finalement obtenue le statut de République autonome de Crimée, au sein d'une Ukraine devenue indépendante.

Les évènements actuels prennent place dans cette succession de rattachements qui,  jusqu’ici ne se sont pas toujours  faits (jamais conviendrait mieux), avec le consentement populaire.

Repost 0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 14:43

Quelle meilleure lecture un soir de campagne électorale que les oeuvres du florentin !   Petit florilège

 

« La calomnie irrite les hommes et ne les corrige pas Extrait de Discours sur la première Décade de Tite-Live

« Il y a deux manières de combattre, l’une avec les lois , l’autre avec la force. . .

La première est propre aux hommes , l’autre nous est commune avec les bêtes  ».Extrait de Le Prince

« En politique le choix est rarement  entre le bien et le mal, mais entre le pire et le moindre mal  »

 « Que pour être efficace il faut cacher ses intentions.

Les hommes appelllent honte le fait de perdre non celui de tromper pour gagner

Repost 0
14 mars 2014 5 14 /03 /mars /2014 10:35

Lors de sa dernière réunion, le conseil d'exploitation de la Régie "Eau de Valence" a décidé, à l'unanimité, d'accepter la proposition d'EDF et d'acheter des "Certificats Equilibre".

Pour chaque certificat acheté, EDF s'engage à injecter sur le réseau de distribution d'électricité 1 MWh d'énergie d'origine non fossile. Ces certificats font l'objet d'une certification par un organisme indépendant.

L'achat de ces certificats, qui concernera 50% de sa consommation électrique, marque l'engagement de la Régie en faveur d'un développement durable.

Repost 0
13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 10:11

Certaines affiches électorales et  certains discours  me renvoient à cette phrase de Goethe :

C'est bêtise de déprécier son ennemi avant le combat  et bassesse de l'amoindrir après la victoire.»

Repost 0