Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 14:57

Ce soir, le conseil muncipal de Valence va se réunir pour débattre, entre autre, de l'orientation budgétaire pour 2015.

A l'occasion de ce conseil, la majorité va présenter une délibération pour le moins "originale" lorsqu'on sait que le maire a fait campagne sur la stabilité - voire la réduction - des impôts : création d'une taxe nouvelle sur les terrain devenus constructibles : 10 % et  quadruplement ( de 5 à 20 % ) de la taxe d'équipement sur certains autres.

Nous écouterons avec intérêt les explications de ce qui relève, évidemment, de la plus pure des contradictions.

Repost 0
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 14:43

Le président de l’Observatoire national de la laïcité, Jean-louis Bianco, approuve les positions la ministre de l’éducation nationale à propos de sorties scolaires, laquelle affirme : "les parents accompagnant des sorties scolaires ne sont pas soumis à la neutralité religieuse".

Dans une lettre publiée sur le site Internet de l’hebdomadaire Marianne,  il tente de détourner le débat et de faire des défenseurs de la neutralité religieuse d’affreux sectaires. Il écrit : En effet, le respect de la laïcité ne suppose pas de se concentrer sur la seule apparence. D’une part, cela serait une porte ouverte aux discriminations, d’autre part, nous ne saurions où placer le curseur. Jusqu’à quel point une femme peut être vêtue ou dévêtue ? Aristide Briand, « père » de la laïcité française, le disait déjà en 1905 : il serait « ridicule, que de vouloir par une loi (…) de liberté, imposer (…) l’obligation de modifier la coupe des vêtements ».
 
Le président se trompe de propos.

Cette affaire n’est pas une affaire de vêtement. Chacun s’habille comme il l’entend. Ce qui est en cause c’est la renonciation au principe  intangible de neutralité absolue de l’espace scolaire dont la déclaration de la ministre justifierait l’obsolescence.

Aucune argutie ne peut justifier que, sous quelque prétexte que ce soi, l’espace scolaire puisse être autre chose qu’un espace protégé. Dès lors qu’un « responsable » chargé de défendre et promouvoir s’engage dans des arguments oiseux, il manque à sa mission.

Repost 0
13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 18:03

Les 22 et 29 mars prochains seront élus les nouveaux conseillers départementaux (un homme et une femme pour chacun des 19 nouveaux cantons).

Cette élection sera difficile pour la gauche départementale.

Le MRC s'est adressé à tous les partis de gauche afin de leur proposer d'aborder cette échance dans l'unité.

Voici le courrier portant cette proposition.

Chers amis,

Les élections départementales approchent. La situation politique nationale difficile (pour dire le moins) et un mode de scrutin réservant le second tour aux candidats dépassant 12,5% des inscrits (ou au deux binômes en tête du premier tour) obligent à imaginer de nombreux seconds tours opposant droite et extrême droite. Nous ne souhaitons pas cela. Nous ne pensons pas que cela aidera à sortir de la profonde crise de confiance qui secoue les fondements même de notre République.

Bien sûr l’essentiel se joue au niveau national et européen. Pour notre part, nous avons attiré l’attention du Président de la République dès sa campagne électorale sur les risques forts d’échec d’une politique passant sous les fourches caudines de l’austérité prônée par la Commission Européenne. D’autres font valoir leurs spécificités. D’autres encore ont choisi une vigilante opposition de gauche.

Pourtant bien des choix et des projets peuvent et devraient  nous rassembler encore dans l’intérêt général du peuple français. Notre pays ne peut attendre.

 

Pour ce qui est des Drômois, l’enjeu est dans nos mains. Nous vous proposons de bâtir un projet départemental commun pour les six ans à venir. Il s’appuiera, bien sûr, sur l’important travail accompli par la majorité sortante. Il répondra aux besoins d’une population majoritairement modeste et d’un territoire majoritairement rural ou semi-rural. Il devra être porté par des candidats  incarnant visiblement le rassemblement de tous.

Aboutir d’ici à fin novembre nous semble indispensable pour aller au contact de nos concitoyens.

 

                                   Salut et Fraternité

Pour le MRC 26-07, Catherine Coutard, présidente

Repost 0
12 novembre 2014 3 12 /11 /novembre /2014 14:43

Le spectacle que donnent les hommes politiques, de droite comme de gauche, est affligeant : demi-vérité, vrai  mensonge, démenti, contre-témoignage, etc… etc … Chaque matin son petit lot de petitesse, son petit lot de « coups ».

Et la presse qui en remet une couche, à l’affut de tout ce qui peut être prétexte à parler de scandale et même de scandale d’Etat. Les hommes publics sont placés sous video-surveillance  et la moindre phrase, même prononcée  en privé, dès qu’elle est susceptible de faire le « buzz » est livrée en pâture à une opinion que l’on voudrait prête à s’enflammer. Pas d’humour, pas de second degré : attention : des oreilles qui ne sont pas amies vous écoutent et vos propos seront redits sans leur contexte ni leur prosodie !

Ce cocktail : presse qui veut de l’audience et « classe » politique » sans hauteur de vue,  est tragique pour la démocratie.

Et pendant ce temps, qui vous savez se frotte les mains !

Repost 0
6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 07:47

Le MRC se félicite de la résolution proposée par Elisabeth Guigou, Présidente de la commission des affaires étrangères à l’Assemblée Nationale, invitant le Gouvernement français à reconnaitre l’Etat de Palestine.

Cette résolution appelle le Gouvernement à faire entendre dans ce conflit la voix de la raison et de la justice en renouant de façon décisive avec la position traditionnelle de la France.

Il est maintenant important que la France prenne ses responsabilités historiques comme l’a récemment fait la Suède. Le conflit ne pourra en effet être réglé que dans le respect de la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies votée le 22 novembre 1967.

Les trois députés du MRC sont évidemment signataires de cette proposition de résolution qui marquerait, si elle était adoptée, un retour à l’équilibre diplomatique et un retour de la France dans la gestion d'un conflit qui la touche directement.

 

Repost 0
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 10:47
Relire Jaures

Le 30 Octobre 1899, au théatre de Valence, Jean Jaurès donnait une conférence devant 1500 personnes sur le thème : Qu'est-ce que la République sociale ?

Et il répondait : "Cette République est celle où il n'y aura pas de flagrante opposition entre la souveraineté politique du peuple et son asservissement économique. Le parti socialiste veut donner aux travailleurs la puissance économique que seule peut garantir le plein exercice de leurs droits;"

Peut-on suggérer aux socialistes "modernes" qui nous gouvernent de relire Jaurès ?

 

Repost 0
3 novembre 2014 1 03 /11 /novembre /2014 17:35

Les questions de sécurité publique ne se règlent pas par des incantations et par l’annonce sempiternelle que le doublement des effectifs de police municipale et la multiplication des cameras de surveillance vont améliorer les choses.

Le maire de Valence est aujourd’hui confronté à la réalité du problème sans trouver de solutions très efficaces. La presse du jour en apporte un cruel témoignage.

 

Dans la soirée de samedi, un blessé par balle dans le quartier du Polygone : la police poursuit ses investigations ! (D.L page 1)

Au quartier de Mauboule les habitants se plaignent que la zone est devenue l’apanage de trafic, prostitution et rencontres et qu’y vivre est devenu difficile. Le parking est devenu une aire de drague homosexuelle . (D.L page 9). Le maire répond : nous allons intervenir fortement sur les nord du quartier. Pour le sud nous verrons après. Deux caméras peuvent permettre d’apporter du calme.

Sept mois après son installation, dans un domaine dont il a fait un de ses arguments électoraux majeurs : la sécurité et la tranquillité publique, pas sûr que le nouveau ait été très performant et pas sûr que les riverains de ces quartiers se satisfassent de ce type de réponse.

Repost 0
31 octobre 2014 5 31 /10 /octobre /2014 20:30

Le maire de Valence élu en mars continue à agir principalement en effaçant le travail de son prédécesseur.

Il n’est quasiment pas une intervention qui ne comporte l’annonce d’une suppression ou d’un renoncement.

Les deux dernières « réalisations » prévues sont la probable suppression des vélos en libre service (sous responsabilité de l’agglomération) et la vraisemblable non-réalisation l’espace d’exposition dédié à Cathelin à l’ex caserne Latourg-Maubourg.

On attend avec impatience sa première véritable réalisation car, pour le moment, hors des annonces, les valentinois n’ont pas vu venir grand-chose.

P.S. C’est vrai, j’oubliais : les caisses sont vides !

Repost 0
30 octobre 2014 4 30 /10 /octobre /2014 15:16

 

 

 L'annonce faite par Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Education nationale, concernant les parents accompagnateurs de sorties scolaires, en particulier les accompagnatrices voilées ou portant des signes d'appartenance à une religion, est un très mauvais signal.

Le MRC comprend parfaitement la distinction entre espace public et privé. Chacun en France, protégé par les lois de la République, est totalement libre de ses opinions, politiques, religieuses, philosophiques ou spirituelles. Nous comprenons également que dans le domaine privé, la question de la laïcité ne s'applique pas aux individus.

Mais sommes-nous dans cette situation? Une sortie scolaire relève-t-elle d'une activité de nature privée? En aucun cas. Elle se situe toujours dans le cadre du service public de l'éducation. Les accompagnateurs de ces sorties, notamment les parents d'élèves, ne peuvent s'extraire de cette réalité, et il nous semble qu'il revient au gouvernement de le rappeler avec force. Il est clair que dans ce domaine, nous récoltons aussi les fruits amers de "l'ouverture de l'école sur le monde", de la mise de l'enfant au centre du système éducatif et de l'association systématique des parents au fonctionnement même de l'Education nationale, dont nous laisserions les personnels, une fois de plus seuls pour gérer "au cas par cas" des situations qui peuvent vite dégénérer.

Si la société française est multiculturelle, ce qui en fait sa richesse, la République, en aucun cas ne saurait l'être. La laïcité est l'un des remparts les plus efficaces, donc le plus attaqué par toutes celles et tous ceux qui souhaitent transformer la nature de la République française et le principe d'Egalité.

Il n'est pas question de stigmatiser qui que ce soit. En France, chacun est libre de croire ou de ne pas croire mais il n'est pas tolérable que l'on fasse d'éternels procès en sorcellerie aux défenseurs de la laïcité que l'on confond-à tort- à la tolérance. La laïcité c'est une vision de la société et de son organisation institutionnelle étroitement articulée à son projet politique. Le MRC ne peut approuver cette perspective.

 

 

Communiqué de Claude Nicollet - Secrétaire national du M.R.C

 

 

Repost 0
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 10:57

Nicolas Daragon devrait se mettre d'accord avec lui-même.

Dans ses reunions publiques de quartier il annonce que les possibilités d'investissement de la ville sont réduites à 900 000 euros pour l'année 2015.

Devant les représentants du BTP il avance le chiffre de 12 à 13 millions ! (presse de mardi 28.10.14)

Le maire de Valence a-t-il des chiffres différents selon le public auquel il s'adresse ?

Fait-il de la com ou donne-t-il des informations exactes ?

Faudrait savoir !

Repost 0