Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

25 mars 2013 1 25 /03 /mars /2013 08:00

Dans le programme frontiste,  le discours sur la laïcité n'a jamais visé à s’opposer à la tentative des Eglises et des religions de conquérir - ou de reconquérir - le terrain perdu avec la loi de 1905 et de se donner les moyens de peser directement sur l’organisation de la société.  Son discours  s’articule exclusivement à sa lutte obsessionnelle contre le multiculturalisme, « la diversité, nouveau nom de la préférence immigrée », et l’Islam qui serait aujourd’hui parmi les « communautarismes les plus puissants, encouragés par les élites ».

 

Marine Le Pen assume parfaitement une «préférence chrétienne», justifiée selon elle par l’histoire millénaire du christianisme en France. Le Front National, n’a jamais protesté contre les empiètements sur l’espace public des religions « traditionnelles » ; il n’est pas favorable à la suppression du Concordat en Alsace Moselle : il s’est opposé en 2004 à la loi sur l’interdiction des signes religieux, etc… etc… 

  

 Il y a, dans ces positions, des propositions radicalement contradictoires avec la laïcité telle qu'elle s'est construite en France depuis la Révolution Française et telle qu’elle est voulue par les républicains qui l'on traduite dans la loi de 1905 portant Séparation des Eglises et de l'Etat après avoir garanti la double liberté de conscience de culte.

Mais peut-être les adhérents du Front national ignorent-ils les notions de base de cette laïcité républicaine. Si M. Fritz souhaite recevoir cette formation de base je suis prêt à la lui dispenser.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Riri 25/03/2013 10:57

M.Fritz... au FN ? Un nom prédestiné... Ca ne s'invente pas !


Franchement, l'on imaginerait un personnage de fiction s'appelant ainsi, qu'on viendrait nous dire que ce serait énorme et peu crédible... comme quoi souvent la réalité dépasse la fiction.

;-)