Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 08:00

impots.jpgLe conseil municipal a décidé d’abaisser de 2 points les taux d’imposition de la taxe d’habitation et du foncier non bâti. Ce sont environ 900 000 euros qui ne rentreront pas dans les caisses de la collectivité. Cela représente un effort significatif pour une commune déjà confrontée à une prévision de baisse de ses rentrées : moins de dotation de l’Etat, moins de droit de mutation pour cause de crise, etc…

C’est d’autant plus « méritoire » que, au final, la feuille d’impôt de la plupart des contribuables valentinois risque d’afficher, malgré cet effort de la collectivité, une hausse du montant à acquitter. Cette baisse ne fera sans doute pas taire la grogne contre les hausses d’impôts.

Les bases de calcul, fixées par les députés, augmentent de 1,8%. Cela conduit à une augmentation automatique de l’imposition qui efface quasiment la baisse décidée par la collectivité.

Le gel du barème – la définition des tranches d’imposition n’évolue plus en fonction de l’inflation -  fait que si, pour quelque raison que ce soit, les revenus du foyer fiscal ont progressé, la somme à payer augmentera de façon sensible, voire très sensible si cette augmentation fait changer de tranche d’imposition.

Les crédits d’impôts pour travaux visant à économiser l’énergie sont réduits à  près de la moitié de ce qu’ils étaient il y a deux ans.

La prime pour l’emploi est à nouveau gelée. Le nombre de ses bénéficiaires va encore se réduire.

La contribution à l’audio-visuel passe à 131€.

Une taxe additionnelle de solidarité pour l’autonomie de 0,3% sera prélevée sur les pensions de retraites

Une réforme de fond du système fiscal français s’impose plus que jamais.

Partager cet article

Repost 0

commentaires