Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

20 janvier 2013 7 20 /01 /janvier /2013 08:09

NoëlJe n'ai pas répondu à l'observation de N. Kechichian (note 13.011) sur la diffusion publique des chants pendant les fêtes de Noël. Je le fais aujourd'hui.

 

Pour beaucoup, Noêl a perdu depuis longtemps son caractère de fête religieuse (qui visait à prendre la place des fêtes païennes du solstice d'hiver), pour devenir la célébration profane de l'enfant et de la famille.

C'est l'occasion d'une intense activité commerciale tout ce qu'il y a de plus a-religieux.
Dans ce cadre, la diffusion publique de chants,  par les associations de commerçants et non par la ville comme vous le dite,  n'a rien d'illégitime dès lors qu'il ne s'agit pas de cantiques appartenant à telle ou telle religion.

 

Je n'ai pas personnellement constaté qu'il y ait eu de telles diffusions, mais ce n'est effectivement pas à exclure.

 

Pour ce qui est de la Noël 2013, l'Obervatoire de la laîcité s'adressera aux associations autorisées à diffuser de la musique pour leur rappeler que si la diffusion de chants profanes est tout à fait acceptable, la diffusion de cantiques contreviendrait à la nécessaire netralité de l'espace public. Elle demandera aux services de la ville de veiller à cette neutralité.

 

Nous le remercions d'avoir attiré notre attention sur cette question.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Noubar Kechichian 21/01/2013 00:06

M. Bouchet,

Si nous étions soumis quotidiennement et de manière agressive à des chants religieux, avec une volonté de propagande, je comprendrai votre attitude.

Or nous avons là des diffusions de chants en lien avec un événement particulier, inscrit dans nos traditions, limité dans le temps, et de manière limitée, tant et si bien que personne ne s'en est
offusqué.

De plus, cela ne met absolument pas en danger la laïcité qui peut parfaitement supporter la diffusion de quelques chants religieux durant les fêtes de Noël.

Votre extrémisme dans la défense aveugle et jusqu'auboutiste de la laïcité est à mon avis contreproductif et s'apparente à une forme de prosélytisme religieux où la laïcité tiendrait place de
religion.

Quelles seront vos prochaines demandes ? La disparition des croix sur les églises, des étoiles de David à l'extérieur des synagogues, la suppression du jour du Seigneur comme jour de repos ?

Soyez pondéré et laissez donc les commerçants tranquilles, ils organisent parfaitement les festivités et personne ne s'en est plaint jusqu'aujourd'hui.