Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

17 janvier 2013 4 17 /01 /janvier /2013 08:01

Quelles que soient l'importance et la gravité des questions locales, questions sur lesquelles je reviendrai car elles méritent encore des commentaires,  il n'en reste pas moins que l'évènement majeur de ces derniers jours est bien l'engagement militaire de la France au Mali.

 

Mercredi 16, Jean-Pierre Chevènement est intervenu sur ce sujet à la tribune du Sénat (Extraits)

Certes la guerre est toujours haïssable, mais il est des guerres inévitables. Celle-là l’est, car elle répond à un souci de légitime défense non seulement de la part du Mali, mais aussi des pays d’Afrique sahélienne, y compris l’Algérie, et des pays européens clairement visés comme le nôtre par les menaces d’Aqmi.


Certes une solution politique partielle avec les groupes rejetant le terrorisme, eût été préférable, pour isoler les groupes terroristes et rétablir à moindre frais l’intégrité territoriale du Mali ce qui implique un modus vivendi durable entre les populations du Nord et du Sud du pays. Une telle perspective n’aurait pas dispensé, en tout état de cause, de réduire les éléments terroristes dans leurs repaires du Nord-Mali. ../..
Il n’était tout simplement pas possible de laisser se constituer sur les décombres de la République malienne un sanctuaire du terrorisme au cœur de l’Afrique…./…

 

Sans être « aux abonnés absents », nos partenaires européens manifestent peu d’empressement à se joindre à nous. C’est à l’aune des réalités qu’on mesurera la pertinence des discours sur la « défense européenne ». Espérons que le Conseil des Ministres des Affaires étrangères européen qui devrait se réunir demain, démentira le constat fait par un membre du gouvernement « d’une mobilisation un peu minimale de l’Union européenne » et de « certaines absences regrettables ». Je suis moins surpris que d’autres de cette carence…/…

Pour mettre avec nous le temps, nous avons, dans cette région du monde, un allié : c’est l’Algérie. C’est le seul grand Etat de la région sahélienne (je mets à part le Maroc situé plus à l’Ouest). Les autres Etats sont fragiles, y compris le Nigeria rongé par un mouvement djihadiste, le Boko Haram. On ne peut pas concevoir la paix et la stabilité de cette immense région sans l’Algérie dont l’armée, soit dit en passant, compte 300 000 hommes../…

Au moment où le Président de la République, François Hollande, vient de déclarer, à Alger, le 20 décembre 2012, devant les deux chambres du Parlement algérien, vouloir « ouvrir une nouvelle page dans les relations entre la France et l’Algérie », il ne faudrait pas que ceux qui ne sont pas encore résolus à tourner la page, empêchent, par myopie, la construction au Sahel avec tous les pays riverains d’un espace pacifique et stable, durablement purgé du terrorisme. Celui-ci n’apporterait que malheur à la population de ces régions.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

AH 18/01/2013 06:41

On peut lire aussi :
http://www.regards.fr/monde/mali-un-consensus-tres-discutable,6095

Ralf 17/01/2013 08:54

Bonjour , je vous invite à lire un article.fort intéressant sur l'engagement de la France auMali.
Bonne lecture

http://blog.mondediplo.net/2013-01-14-Mali-Afghanistan-les-lecons-oubliees