Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 11:18

« Aux approches de Noël, par une sorte d'accord entre les parlementaires, on ne soulève pas de questions irritantes, qui, troublant l'esprit public, nuiraient aux affaires. Et même, afin de mieux vivre en paix, on se sépare, on se donne des vacances. Donc, point d'aigres propos et pendant cette accalmie, les marchands de sucreries, de gâteaux, de friandises, font, tout doucement, leur petit commerce. Les confiseurs jubilent, profitant de la suspension des hostilités à la Chambre, et cette tranquillité dont ils bénéficient s'est appelée la trêve des confiseurs »

— T. Pavot, L'Intermédiaire des chercheurs et curieux, questions et réponses, communications diverses à l'usage de tous, littérateurs et gens du monde, artistes, bibliophiles, archéologues, généalogistes, etc. Volume 38, 20 septembre 1898

 

 

 

 

Pourvu que ça dure ! Comme disait madame Bonaparte mère !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Uwe 24/12/2012 12:36

Ouai, ben on devrait les soulever, les problèmes ! Hier (dimanche), me baladant en ville, j'ai été effaré par le monde et le nombre de commerçants (philistins ?)ouverts ... Le nombre de
consommateurs potentiels augure mal de revendication sociales minimums. Ce sont, je pèse mes mots, des imbéciles inconscients ! A mes yeux, pas sûr qu'ils méritent la démocratie, fut-elle
parlementaire !

Joyeux Noël !

Uwe.