Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 08:00

Le projet de  loi pour la refondation de l'école a reçu ven­dredi  dernier  un avis  favorable " du Conseil supé­rieur de l'éducation (CSE, ins­tance consul­ta­tive.) Le texte a été adopté par 41 voix pour, 9 voix contre et 16 abstentions.

Ce projet affiche quelques axes forts : retour à la semaine de 4,5 jours pour le primaire ; une langue vivante dès le CP et scolarisation des moins de 3 ans encouragée ; morale laïque enseignée à partir dès  la sixième, mais pas avant 2015 ; création des Écoles supérieures du professorat et de l’éducation (ESPE) dès la rentrée 2013 ; réduction du redoublement et création d’un service public de l’enseignement numérique.

Peillon.jpgLe projet semble ainsi proposer une vraie vision  pour le système éducatif français. Il reste pourtant un certain nombre de précisions à obtenir  quant aux conditions de mise en œuvre de ces réformes. En effet, ce sont les conditions dans lesquelles elles seront conduites qui en feront soit un projet réellement ambitieux porteur d'un vrai renouveau pour le système éducatif,  soit une réforme en trompe l’œil.

Parmi les questions qui appellent des réponses claires et précises : quels personnels  pour enseigner les langues dès le CP ? Quels moyens pour la scolarisation des 3 ans ? Quel est le contenu d’une « morale laïque » ? Que seront véritablement les ESPE : des IUFM bis, autre chose ? L’enseignement numérique est-il une réponse adaptée aux difficultés d’apprentissage de certains élèves ? etc….

 

« Attendons de voir pour juger », aurait dit ma grand-mère qui était une femme pleine de bon sens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires