Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 08:00

Pour les besoins de mise au point d'un travail collectif sur la Laïcité qui devrait être bientôt puiblié, je relisais hier soir le texte d'Ernest Renan intitulé "Prière que je fis sur l'Acropole quand je fus arrivé à en comprendre la parfaite beauté ."

 

C’est en 1865, de passage à Athènes après un voyage en Syrie, qu’il rédige ce texte publié dans ses « souvenirs d’enfance et de jeunesse » Dédiée à la déesse Athéna, déesse de la guerre, de la sagesse et de la pensée « La Prière sur l’Acropole », relie la montée de l’athéisme et de l’agnosticisme à la tradition grecque qui, tout autant que le christianisme,  est le socle de notre civilisation. Sa formule finale exprime avec éclat le sentiment de certains sceptiques modernes vis-à-vis des religions : « Tout n'est ici-bas que symbole et que songe. Les dieux passent comme les hommes, et il ne serait pas bons qu'ils fussent éternels. La foi qu’on a eue ne doit jamais être une chaîne. On est quitte envers elle quand on l’a soigneusement roulée dans le linceul de pourpre où dorment les dieux morts ».

 

A méditer.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires