Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 08:00

Certes, i l n’est pas allé jusqu’à proposer sa légalisation, mais entendre le ministre de l’éducation nationale parler de dépénalisation de la consommation de cannabis est déjà passablement  étonnant.

Que le principal responsable de notre système éducatif puisse considérer que tâter du chichon ne constitue pas une faute et que, finalement, l’abus de la fumette ne vaut pas une remontrance, conduit à se demander  ce qu’il  peut bien avoir à l’esprit quand il annonce vouloir restaurer l’enseignement de la morale à l’école.

Entre deux cours de morale… laïque… on pourra fumer un joint dans la cours de récré ?

Comprenne qui pourra.
Moi je ne comprends pas.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Riri 16/10/2012 09:18

Est-ce que les élèves sont autorisés à boire une bière à la récré ? Non, alors pourquoi le seraient-ils pour fumer un joint ?
Les dispositifs pour lutter contre les trafics sont-ils efficaces ? Visiblement ceux qui existent ne sont pas très performants, donc la prohibition ou la répression ne font qu'accroître les risques
sur la santé et la consommation ne baisse pas. De plus en se refusant d'accepter cette réalité, l'Etat encourage indirectement le trafic, donc le désordre et l'insécurité dans les quartiers où l'on
règle les problèmes à coup de kalashnikov... c'est pas terrible. En légalisant peut-être aussi pourrions-nous mieux contrôler ce qui circule sur le marché et éviter que nos jeunes consomment des
produits dangereux. Nous pourrions aussi mener des campagnes de lutte contre l'addiction.
Plus personne n'envoie un simple consommateur de cannabis devant un juge, il serait peut-être temps de prendre en compte la réalité sociale et, j'ajouterais, culturelle de cette pratique.

En quoi un fumeur de joint est-il plus dangereux qu'un ivrogne autorisé à boire tant qu'il veut? Nous sommes dans le faux sur ce sujet depuis des décénnies et nous maintenons coûte que coûte cette
politique qui ne donne aucun résultat concret.

AH 16/10/2012 08:11

Que vient faire la morale laïque dans ce problème de santé et d'ordre public ?
Est-il interdit de se poser la question de l'efficacité de la prohibition et d'étudier d'autres solutions ?

bouchet 16/10/2012 19:58



Que le ministre de l'intérieur pose la question au nom de la lutte contre les trafics ou le ministre de la santé en termes de prévention, je comprendrais, mais le ministre de l'éducation....
serait-ce un acte éducatif que d'autoriser la consommation de canabis ?