Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

13 octobre 2012 6 13 /10 /octobre /2012 08:01

L’attribution du prix Nobel de la Paix suscite souvent des polémiques.

 

Cette année, il y de bonnes raisons de se poser des questions sur la pertinence de cette attribution : "L'UE et ses ancêtres contribuent depuis plus de six décennies à promouvoir la paix, la réconciliation, la démocratie et les droits de l'Homme en Europe", a déclaré à Oslo le président du comité Nobel norvégien Thorbjoern Jagland.

 

La paix et la réconciliation entre les Etats ? Peut-être, mais demandons aux Grecs et aux Allemands ce qu’ils en pensent.

 

La démocratie ? A en juger par les prétentions de l’institution à imposer les choix de ses fonctionnaires aux Etats et à leurs parlements élus, il est permis d’en douter.

 

Les droits de l’Homme ? Dans les déclarations certes, mais le président du Parlement européen,  lui-même, Martin Schulz, observe : "Nous ne pouvons pas vivre dans une union où, dans un pays, les gens sont très riches (...) et dans les autres, les gens, même les universitaires, doivent fouiller dans les poubelles pour trouver quelque chose à manger. C'est indigne d'une union qui a reçu le prix Nobel de la paix".  

 

Alors l’Europe prix Nobel ? Ca mérite réflexion.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gège 13/10/2012 12:40

Cette Europe là, par sa nature depuis 1957, a peut être éliminé la guerre des militaires (et encore ce n'est pas sûr) mais a amplifié les conditions et les contextes d'une autre guerre : la guerre
économique que subissent (qui le dira?) les peuples auxquels on ne demande plus d'exprimer leur jugements (voir la façon ahurissante dont les socialistes on imposé le TSCG).
En gros, cette Europe là reçoit le prix Nobel de la paix, versus XIX° siècle. En quoi est-elle moderne? Et surtout que vaut, après cette absurdité, l'attribution d'un prix Nobel de la paix?
A propos de prix Nobel, il est urgent de lire et d'étudier le dernier ouvrage d'un "vrai" prix Nobel : Joseph Stiglitz. Le titre est tout un programme : "Le prix de l'inégalité", "Les liens qui
libèrent", septembre 2012, 25€.
Et si l'on veut éviter de sourire aux sirènes européistes actuelles, je conseille le numéro 10 (juillet 2012) de la revue "TRANSFORM", 10€, dont le titre est évocateur "Europe : Démocratie en
crise". Revue européenne pour une pensée alternative et un dialogue politique. (Demander l'édition en français)