Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

5 octobre 2012 5 05 /10 /octobre /2012 08:00

euros.jpgAu nom de la compétitivité, le gouvernement semble sur le point d’alléger les charges des entreprises et d’en reporter le montant sur la CSG, ce qui amputera d’autant le pouvoir d’achat des salariés et des retraités.

La dernière livraison du « Monde diplomatique, sous le titre « la compétitivité, un mythe en vogue » nous propose un article dont voici la conclusion : Dès lors que l’on constate la fragilité du discours sur la compétitivité, comment expliquer son succès auprès des dirigeants politique ?  Peut-être par le fait qu’il répond aux injonctions des entreprises et des marchés internationaux. Or, s’étant privés des moyens de contrôler les uns et les autres, les élus s’adaptent désormais à leurs exigences. En définitive, l’objectif de la compétitivité masquerait une perte d’autorité et de souveraineté des Etats-nations. Il permettrait d’évincer, dans l’action politique, toute possibilité de protection. Alors que le territoire, avec ses frontières et ses institutions politiques, apparaissait traditionnellement comme un rempart face aux menaces extérieures (qu’elles soient militaires ou commerciales), cette fonction protectrice s’estomperait désormais avec l’affaiblissement des barrières douanières et des prérogatives de l’Etat.

De quoi écouter l'argumentaire ministériel de façon « distanciée » et s’interroger sur l’identité  d’une politique qui fait de la compétitivité un de ses objectifs, en même temps qu’elle approuve le traité budgétaire européen !

Partager cet article

Repost 0

commentaires