Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 08:00

Il y a quelques semaines, le « Canard enchaîné » publiait un article sur les « arnaques du bio ». Il expliquait comme le logo « AB », revu par la commission de Bruxelles, pouvait cacher des dérives majeures : poulets élevés en batteries, autorisation de traitement anti-biotique etc… Il révélait que 32 % du bio consommé en France est importé et que, sous ce label, de milliers de tonnes de faux produits bio ont été écoulés en France ces derniers mois.

 Il y a deux jours, la publication dans la revue Annals of Internal Medicine, d'une étude dont les conclusions montreraient que les aliments issus de l'agriculture biologique ne sont pas meilleurs pour la santé que ceux produits par l'agriculture conventionnelle ou «chimique», alors que le consommateur les paie en moyenne, et au bas mot, 25 % plus cher, vient jeter un nouveau trouble.

A quelle information se fier ? Qui croire ?

A défaut de pouvoir cultiver soit même ses légumes et élever ses poules pondeuses, il n’y a guère que l’agriculture de proximité qui puisse apporter quelque garantie sur la qualité des produits. Et encore ?

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Danielle PERSICO 15/09/2012 19:24

Je vois cher Gérard que tu n'as pas percuté le gros avantage des aliments biologiques qui sont l'absence d'antibiotiques, d'hormones et surtout l'absence de résidus de pesticides, qui sont des
perturbateurs endocriniens et provoquent des cancers, des malformations...; L'exemple du lait et des vaches. Le lait bio provient de vaches ayant mangé de l'herbe dans des champs, ou du foin dans
l'écurie sans engrais ni pesticides ( c'est du bons sens). Le lait non bio provient de vaches ayant mangé peut-être de l'herbe mais aussi des tourteaux de soja à la sauce OGM, avec un peu
d'antibiotique et d'hormone de croissance pour accélérer la production du lait!! Par contre heureusement l'équilibre en nutriments ( sucre, protéines, lipides, calcium...) sera le même pour le lait
bio et non bio. Le lait étant fabriqué par les cellules de la glande mammaire à partir du sang, qui a une composition stable pour une vache en bonne santé!!
Ce sont les aliments transformés qu'ils soient bio ou non qui sont déséquilibrés sur le plan nutritionnel.
Alors oui du bio et local pour cela préservons nos terres agricoles péri-urbaines on est bien d'accord sur ce point.
Je te conseille la lecture du livre "manger bio c'est pas du luxe"...où l'auteur démontre qu'avec une peu de réflexion et de changement dans nos habitudes il n'y a pas de surcoût et c'est toujours
difficile d'évaluer les bénéfices sur la santé à long terme.

Noubar Kechichian 12/09/2012 02:26

Je partage votre point de vue sur cette question. Mais il y a de l'aveuglement chez d'autres...

http://danielle-persico.over-blog.fr/article-du-bio-et-local-pour-la-restauration-des-ecoliers-109786800-comments.html#anchorComment

L'enfer est pavé de bonnes intentions...