Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

25 août 2012 6 25 /08 /août /2012 23:43

normal_samotrace-1.jpgIl a totalement raison Riri, quand il écrit, dans un commentaire à ma précédente note : Trop de dissensions internes à la majorité occultent et polluent toutes les réalisations positives et prometteuses de votre équipe. Concentrez-vous sur l'essentiel et rassemblez toutes les énergies pour poursuivre le processus de redynamisation de la ville. Ne laissez plus de voix discordantes s'exprimer sur des sujets annexes. Face aux divisions de la droite, il faut montrer une image d'unité de la gauche dans la dernière ligne droite. Même si elle est diverse et si chaque sensibilité doit être respectée, il faut nécessairement savoir faire fi des contingences uniquement idéologiques inadaptées au contexte local. Ceux qui dérogent à cette règle de rassemblement, qui se prêtent volontiers à des mouvements d'humeur protestataires ou incantatoires sans intérêts autres qu'électoralistes seront comptables d'un échec de la gauche aux municipales. Les alliances entre partis de gauche ne doivent pas servir uniquement qu'à l'expression de sa propre sensibilité politique dans une forme d'autisme romantique et d'isolement idéologique, mais elles doivent aussi nécessairement servir à gagner les élections.

Il devrait encore ajouter que si l’on veut que l’alliance entre partis de gauche ne soit pas une simple image, mais ait une réalité porteuse de succès électoraux, elle doit se faire en tenant compte de l’avis de tous. Cela suppose qu’aucun sujet ne soit considéré par qui que ce soit comme un sujet « annexe ». Car, et c’est sans doute là que réside toute la difficulté d’une union des sensibilités de gauche, elles n’ont pas toutes la même approche de ce qui est « essentiel » et de ce qui est « annexe ».

Je l’ai dit et écrit souvent : le problème le plus difficile en démocratie, c’est celui de la prise en compte des avis minoritaires. Car la démocratie ce n’est pas le despotisme des groupes majoritaires, c’est le respect des minorités.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Riri 26/08/2012 17:40

Si ces différents partis se disent "de gauche" et cherchent à s'allier c'est bien qu'ils partagent quelques valeurs en commun et sont capables de hierarchiser quelques priorités, non ?
Je pensais moins à vous, cher Gérard qu'à nos amis verts, capables de s'opposer à tout sans trop se questionner sur la cohérence de leur démarche protestataire et incantatoire, sans jamais vraiment
se soucier d'être solidaire avec l'action du maire ou d'être en accord avec les propres délibérations qu'ils ont votées en comseil municipal, en donnant toujours l'impression d'avoir raison envers
et contre tous, en passant leur temps à donner des leçons dans une forme d'autisme idéologique lassant. Cela révèle, à mes yeux, une forme d'immaturité et d'irresponsabilités politiques qui les
conduit au déni des réalités et au sectarisme. Ils n'ont pas l'air d'assumer pleinement leur place dans cette majorité et ils semblent constamment avoir besoin de la justifier ou de la légitimer
par tout un tas d'actions, de manifestations, de protestations, de pétitions, quitte à se révéler encore plus conservateurs que la droite locale !
Pour vous il en va bien différemment. Je connais les valeurs et les principes auxquels vous êtes attaché, les socialistes ont les mêmes. Vos prises de positions toujours fondées, même quand elles
vont à l'encontre de vos alliés socialistes, ne s'opposent jamais à l'intérêt de la ville. Il n'en va pas de même avec les copains écolos qui s'enferment vite dans leur sectarisme, qui ne
souhaitent pas d'étalement urbain mais qui en même temps ne veulent pas voir d'immeubles se construire en ville et qui ont banni de leur vocabulaire le mot "développement". Jamais pragmatiques mais
toujours idéologiques, on peut se demander finalement si nos amis verts sont suffisamment fiables et solidaires pour construire de nouvelles alliances avec eux, surtout quand on voit le nombre
d'empêchements, de soutien à des pétitions ou de prétextes à des mouvements de protestations nombreux et variés auxquels ils se prêtent aisément. Si encore cela servait les intérêts de la ville et
de ses habitants, mais non la plupart du temps leurs prises de positions sont en faveur d'un noyau d'habitants (souvent vivant dans des quartiers bourgeois je remarque) qui voient leur quotidien
légèrement modifié par l'installation d'une entreprise ou la construction d'un immeuble. Nous n'avons pas la chance d'avoir des écolos urbains à Valence mais des écolos qui descendent un peu de
leur montagne qui souhaitent remettre les emplois agricoles au goût du jour et qui abhorrent la ville... Pas de chance pour nous.

Mais à mon sens, même avec ces grands enfants d'écolos, il est tout de même possible de hierarchiser quelques priorités comme celles de l'emploi ou du logement. Quand aux valeurs, les socialistes
partagent l'essentiel des leurs avec les verts. Donc, mon petit conseil en cette rentrée est de ne pas perdre trop de temps à tourner autour du pot, à pinailler sur tel ou tel sujet, à éxacerber
les antagonismes mais plutôt de commencer à s'organiser pour 2014, à moins de vouloir faire le jeu de la droite et de souhaiter son retour.
Verts, républicains, radicaux, fronts de gauches, progressistes, humanistes et socialistes concentrons-nous sur ce qui nous unit plus que ce qui nous sépare et ce afin d'assurer la pérénité de la
gauche sur la ville.

Amicalement vôtre ;-)

PS: je vous remercie de l'honneur que vous me faîtes en faisant un article sur mon commentaire de la veille... Je suis flatté mais confus... Il ne fallait pas ;-)