Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

8 juillet 2012 7 08 /07 /juillet /2012 08:00

Le sujet de géographie du brevet des collèges :  L’élève de quatorze ou quinze ans était ainsi invité à répondre à des questions aussi ouvertes que : «L’Union Européenne est une grande puissance économique et commerciale. Justifiez cette affirmation.», «Dans quel secteur économique, l’union Européenne est-elle performante ? Justifiez votre réponse.» et enfin, «Peut-on dire que l’Union Européenne est attractive ? Justifiez votre réponse.»

 

Après avoir répondu à ces questions, l’élève était invité à «rédiger un paragraphe argumenté d’une vingtaine de lignes dans lequel [il présenterait] la puissance économique et commerciale de l’Union Européenne». 

Evidemment, les documents sur lesquels les élèves devaient s’appuyer étaient formidablement bien choisis. On avait un tableau reprenant les parts dans le PIB mondial, la répartition des premières firmes multinationales, la part des exportations dans le monde, la part des importations dans le monde et enfin la part de la production mondiale de véhicules, pour l’UE, la Chine, les Etats-Unis et le Japon en 2010. Un second document était un article du Figaro.fr expliquant qu’Airbus venait de dépasser Boeing. Quant au troisième, il s’agissait d’une carte d’Europe où on pouvait examiner tous les pays qui faisaient ou non partie de l’UE, de la zone euro, et ceux qui étaient candidats à entrer dans la sainte puissance économique et commerciale.

Je partage cette appréciation d'un blogueur :

Il ne s’agissait donc pas d’un exercice de géographie mais d’une épreuve d’instruction religieuse. Les évangiles selon Jean-Monnet, selon Jacques Delors, Jean Quatremer et Jean-Dominique Giuliani figurent ainsi au programme de nos collégiens.

Evidemment, on ne va pas embêter nos chers petits avec des nuances, avec un tableau montrant l’évolution des mêmes chiffres sur les vingt dernières années. Ils auraient pu donner une toute autre réponse. Pas de document sur les difficultés actuelles de la zone euro, qui aurait par exemple évoqué l’un des dix-neuf sommets de la dernière chance. Pas non plus d’article expliquant que l’avionneur Airbus, pour sauvegarder ses parts de marché, avait dû délocaliser en zone dollar. Trop compliqué pour nos chers élèves ! C’est du caté, on a dit !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gège 08/07/2012 09:30

Comme quoi, et pour ceux qui en douteraient encore, la géographie n'est en rien "cette discipline bonnasse et ennuyeuse", mais bien une science dont la finalité est "d'abord de faire la guerre"
(Yves Lacoste, 1976). Notez le "d'abord" pour rassurer les esprits inquiets et notez enfin que le concept "guerre" renvoie dans l'esprit d'Yves Lacoste à toutes les formes de confrontations
(idéologique, intellectuelle, publicitaire, économique).
De la mise en condition toujours recommencée en quelque sorte. Prochainement, les sujets d'examen (bac) ou de concours d'entrée aux écoles de commerce pourront présenter des textes de Merckel et de
Hollande...Sans proposer des textes critiques...of course!