Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 08:00

Tout le monde connait cette réalité des modes de scrutin à deux tours, "au premier tour on choisit, au deuxième on élimine".

Au premier tou,r chacun exprime ses convictions, ses choix particuliers.
Le premier tour exacerbe les différences et les oppositions.

Le second les rabote.

Après avoir choisi celle ou celui dont on voudrait qu’il nous représente, au second tour d’une élection,  c’est à barrer la route à celui des deux candidats qui restent en lice dont on pense qu’il est le plus loin de nos choix, que l’on s’attache..

Si l’on estime que le seuil de tolérance à  la déconstruction progressive de notre modèle social n’est pas atteint et qu’on peut aller encore un peu plus loin dans le démantèlement de l’école, du régime de retraite, du système de santé …..alors on votera pour le candidat de droite.

Si l’on veut vraiment mettre un coup d’arrêt à cette déconstruction, et quelles que soient les nuances qui peuvent nous distinguer du candidat de gauche, alors c’est sur lui que se porteront nos suffrages.

Le choix d’aujourd’hui est aussi simple que cela.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Paulo 17/06/2012 11:52

Argumentaire simpliste Mr Bouchet, mais il est vrai que vous n'avez pas le choix,il vaut mieux ne pas y aller voir de trop près. Car en matière de remise en cause de notre modèle de protection
sociale les socialistes ne peuvent précher l'innocence ...Ils ont contribués par le biais des différents traités européens à promouvoir un modèle parfaitement libérale ayant pour conséquences les
privatisations, la déreglementation, l'ouverture inconséquente des marchés fianciers et des échanges débouchant sur le chaos actuel. En quoi l'élection d'un Labaune ou d'un Maurice va permettre
d'inverser cette funeste tendance ! Alors oui j'irai voter Maurice..mais sans me faire aucune illusion sur la suite de l'histoire, et croyez moi nous sommes nombreux à partager cet amer constat.
Voyez ce qui se passe en Grèce...leur situation est elle si éloignée de la notre ?

bouchet 17/06/2012 16:58



Si vous fréquentez ce blog, vous conanissez moins point de vue sur la question (Voir rubrique Europe !)