Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 08:01

Les hommages aux grands hommes doivent toujours être rendus les yeux ouverts, en conservant le recul  critique qui seul protège du risque de l’admiration béate.

Jules Ferry,  c’est l’homme qui affirmait vouloir s’attacher à réorganiser la société « sans Dieu et sans roi, sous la seule prépondérance, à la fois privée et publique du sentiment social «  (son discours de réception à la loge maçonnique « Clémente Amitié »en 1875 ; mais c’est aussi celui qui déclarait : Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis-à-vis des races inférieures. (...) Je répète qu’il y a pour les races supérieures un droit, parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures. (...) (Discours du 28 Juillet 1885).

Jules Ferry, c’est l’homme qui a voulu l’école gratuite, laïque et l’éducation pour tous, mais c’est aussi celui qui disait : l’instruction primaire, même supérieure, doit rester primaire.

Honneur aux grands hommes donc. Mais mémoire complète sans laquelle il n'y a pas d'hommage légitime !

Partager cet article

Repost 0

commentaires