Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 08:00

On a tout lieu de penser que  F. Hollande sera dimanche notre nouveau président.

Le paysage politique français va sortir profondément modifié de cette longue campagne électorale. De multiples questions se posent.

La gauche extrême,  jusqu’ici représentée par A Laguiller et A. Besancenot, est pratiquement sortie du paysage.  Réapparaîtra-t-elle ?

Le Parti communiste retrouve – via le front de gauche – une nouvelle identité, dans la mesure où il s’est allié au Parti de Gauche,  rassemblement d’anciens  P.S, Verts ou trotskystes de diverses obédiences. Cette union tiendra-t-elle dans la durée et résistera-t-elle face aux enjeux électoraux à venir?

Au centre, quelle conséquence aura la prise de position de Bayrou en faveur de Hollande ?

A droite, les prises de position divergentes quant aux rapports à entretenir avec le Front National et la défaite probable vont entraîner des débats qui risquent d’être houleux et on peut s’attendre à voir apparaître  de nouvelles formations politiques en lieu et place d’une U.M.P en fin d’histoire ?

Comment le futur Président, qui sera élu par une majorité composite  allant de l’extrême gauche au centre, majorité  rassemblée plus par le rejet de Sarkozy que par de réels objectifs communs, parviendra-t-il à mettre en œuvre son programme dont certains éléments ne sont pas partagés par ceux-là même qui vont l’élire ?

Quel sera le poids politique et social d’un Front national qui semble désormais une composante durable de la vie politique française ?

Enfin, quels seront les futurs développements de la crise et comment va se structurer le mouvement social qui exprimera les revendications et les attentes des catégories sociales qui ont été malmenées sous Sarkozy ?

Les mois à venir risquent d’être chauds. Ils seront évidemment intéressants à vivre.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Germinal 19/12/2015 21:30

Excellente analyse

AH 04/05/2012 10:01

En mai 1981, discutant avec un collègue, nous pensions que nos enfants avaient de la chance. En 1983 nous déchantions. Alors dimanche ce sera pour Hollande sans illusions !