Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

10 mai 2017 3 10 /05 /mai /2017 11:44

Rarement élection présidentielle aura entraîné pareil bouleversement en matière d’organisation du paysage politique. A droite comme à gauche, tout se déchire et il est à craindre que, dans ce maelstrom, certains perdent leur boussole et ne sachent plus très bien identifier qui est qui et qui veut quoi.

Pour beaucoup de ses zélateurs, notre nouveau président serait de l’espèce des êtres extraordinaires, capable à lui seul de penser une nouvelle France et de mettre à bas, en une année, tout un système pour faire du neuf. Pour ma part, je ne crois pas à l’homme providentiel qui pense mieux et plus vite que tout le monde et qui serait le génie dont le peuple aurait besoin.

On ne gagne pas seul une élection présidentielle. Il faut de l’argent et des appuis. 1000 m2 de locaux de campagne, 55 permanents, ça ne se finance pas avec les cotisations des adhérents d’un « mouvement ». Qui a financé la montée « surprise » du président élu ?

Un programme ça ne se construit pas seul. Médiapart a souligné (sa note du 6 avril) les liens étroits qui unissent le fondateur d’En marche au groupe « Les Gracques », Think tank à la française, qui compte parmi ses membres quelques personnalités dont les noms et les positions expliquent la foudroyante montée de Macron : François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et membre du conseil des gouverneurs de la banque centrale européenne ; Mathieu Pigasse, patron de la banque Lazard ; Bernard Spitz, président de la Fédération française des sociétés d’assurances ; Alexandre Wickham, directeur de collection chez Albin Michel ; Jean-Pierre Jouyet, secrétaire général de la Présidence de la République, européiste dur et prince de l’idéologiquement correct ; Mathilde Lemoine, économiste et directrice des études économiques et de la stratégie marchés d’HSBC, etc.). La « cinquième université d’été des Gracques » s’est tenue le 21 novembre 2015 et avait été introduite par Daniel Cohn-Bendit pour être conclue, à son terme, par .. Emmanuel Macron !

Les français ont « librement » élu E. Macron. Dont acte.

Restons cependant lucides quant à ce que signifie cette élection. Sachons bien qui Emmanuel Macron et de qui il est l’émanation et le «porte pensée».

Partager cet article

Repost 0

commentaires