Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

9 mars 2017 4 09 /03 /mars /2017 08:30

« Ce qui est demandé à l’enseignement catholique, ce n’est pas d’éduquer des chrétiens mais d’éduquer chrétiennement tous les enfants et les jeunes quels qu’ils soient – ce qui n’empêche pas, bien sûr, d’apporter une éducation chrétienne aux enfants des familles chrétiennes. » Pascal Balmand, secrétaire général de l’Enseignement Catholique (lire la totalité de l’interview sur le site de la Fondation Saint Mathieu.

Avec de telles déclarations, il devient difficile de contester que l’enseignement catholique n’est pas une institution d’utilité publique mais d’utilité militante et que sa vocation est essentiellement prosélyte. En accueillant tous les enfants, cet enseignement ne se met pas au service de tous, comme il le prétend, mais sert une cause : la sienne, à laquelle il cherche à rallier des jeunes qui ne sont pas "naturellement" de sa famille.C'est bien son droit. Mais personne ne doit être naïf et aveugle en face de cette réalité.

Il devient tout aussi évident que, en finançant, en toute connaissance de cause, cet enseignement, l’Etat est en contradiction flagrante avec son caractère laïque inscrit dans la constitution. L’Etat doit promouvoir ce qui unit et non ce qui divise. En finançant l’enseignement privé catholique l'Etat favorise un communautarisme mortel pour l'avenir.

Partager cet article

Repost 0

commentaires