Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 11:30

Le conseil d’hier soir, a permis, dans le cadre de la discussion et du vote du projet de budget pour 2017, de confirmer la politique de l’équipe municipale en matière de gestion du personnel.

De 2016 à 2017, à périmètre égal, c’est-à-dire en tenant compte du fait que des emplois sont transférés à l’agglomération, la masse salariale baisse de 185 624 euros soit 0,4 %.

Quand on sait que l’augmentation théorique liée à ce qu’on nomme le GVT (promotion des personnes, ancienneté, etc. ) est de l’ordre de 2% par an ; que la hausse du point d’indice décidée par le gouvernement à partir de Juillet 2016 pour une première étape et en février pour une seconde, pèsera pour 400 000 euros, on mesure bien quelles sont les conséquences de la baisse de 0,4% de la masse salariale : Aucune embauche nouvelle, mise en cause des emplois libérés par départ à la retraité, limitation de remplacement en cas de maladie, etc. etc. etc.

Le maire se flatte d’une bonne gestion qui lui permet de ne pas augmenter les taux d’imposition. Il devrait ajouter que ceux qui payent cette bonne gestion ce sont les personnels qui travaillent dans des conditions de plus en plus difficiles et les Valentinois qui subissent une dégradation évidente du service qui leur est rendu, lesquels sont néanmoins augmentés, en moyenne, de 1,46 %.

Cette politique est un choix. Il n’est pas celui que nous aurions fait.

Partager cet article

Repost 0

commentaires