Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 10:04

Dans un communiqué de presse, Mme le maire Bourg-lès- Valence confirme s’être rendue à Rome, avec deux conseillers municipaux, à l’invitation de l’évêque du diocèse et de Mgr Barbarin, pour un pèlerinage. Elle justifie ainsi cette démarche : « le rôle d’un élu est d’entretenir un contact avec tout un chacun, y compris avec des responsables religieux. »

Quand on saura que ce voyage a été organisé par la hiérarchie de l’Eglise catholique avec l’objectif affiché de peser sur les décisions des élus comme l’annonce clairement la lettre d’invitation à participer à ce déplacement "Parfois, les élus peuvent se retrouver écartelés entre les décisions qu’ils doivent prendre, et – le cas échéant – leur engagement catholique. Comment concilier les deux ? Notre déplacement au Vatican a pour but de les aider à trouver des réponses", on situera mieux la nature des contacts  organisés par le Vatican.

Le Concile Vatican II a donné une mission aux élus : « Le propre de la vocation des laïcs est, d’une manière particulière, de chercher le Règne de Dieu précisément à travers la gérance des choses temporelles qu’ils ordonnent selon Dieu ». Les élus participant au voyage de Rome ont directement contribué à la mise en œuvre de ce projet. Les citoyens qu’ils administrent sont désormais fondés à s’interroger sur le sens des décisions prises.

Un maire, dans une république laïque, est tenu à une stricte neutralité à l’égard des religions et des Eglises. Se rendre à Rome pour y recevoir les « conseils » et peut-être les consignes du chef d’une Eglise ne constitue pas un comportement digne d’un élu républicain.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires