Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 12:17

Patrick Lehingue Professeur de sciences politiques à l’université de Picardie,  dénonce ainsi une dérive qui s’aggrave au fil du temps : les sondages contribuent à appauvrir l’enjeu des élections.. Ils ne sont pas là pour identifier l’approbation ou le rejet de telle proposition ou tel programme politique…, les sondages contribuent à faire de l’élection, non pas une bataille d’idées et de propositions, mais un simple casting présidentiel. Il n’y a qu’à voir les nombreux électeurs de gauche qui disent vouloir voter à la primaire de droite pour éviter un second tour Le Pen – Sarkozy .

 Les journalistes, quant à eux, se basent sur les enquêtes pour opérer inconsciemment un « cercle des éligibles ». La majorité de leurs articles est focalisée sur les favoris, réduisant de fait la capacité des autres candidats de faire connaître leur point de vue et leurs propositions.

La réforme qui prévoit d’indexer le temps de parole de chaque candidat en fonction, notamment, de ses scores dans les sondages  achève de fausser le jeu. C’est un véritable déni de démocratie.  Quant on sait la marge d’incertitude de ces sondages on est fondé à penser que les élections, au final, sont largement truquées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires