Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 16:42

J’ai de la peine pour mes collègues professeurs de collège.

Ils sont invités à mettre en place des E.P.I : enseignements pratiques interdisciplinaires

Selon la définition qu’en donne le site officiel du ministère ces enseignements : « Mobilisant au moins deux disciplines, ils permettent de construire et d'approfondir des connaissances et des compétences inscrites dans les différents programmes d'enseignement. Ils s'appuient sur une démarche de projet et conduisent à une réalisation concrète, individuelle ou collective. »

Certains exemples d’EPI donnés par le ministère de l'éducation laissent rêveurs.

En 5èm : Les tours de grande hauteur dans la ville, une solution pour un développement durable ?

En 4èm : comment vivre sur Mars ? ou Mon carnet d’entrainement personnalisé de

demi-fond

En 3èm : Le corps projectile : mouvement, force et énergie

Le temps de ces « enseignements » interdisciplinaires, sera pris sur les enseignements classiques réduits d’autant. La logique sous-jacente de ce dispositif est que, les élèves s’ennuyant dans les cours classiques, il faut enseigner autrement et mettre en place des EPI plutôt que des heures de cours construisant les connaissances de base.

L’interdisciplinaire prenant le pas sur le disciplinaire, il n’est pas certain que la réussite scolaire en général ait beaucoup à y gagner et que les élèves les plus en difficulté aient beaucoup à attendre de ce type de stratégie.

Mais qu’importe. Il n’est peut-être pas très utile d’investir dans la formation des jeunes lorsque le chômage de masse reste la perspective acceptée. Ceux qui doivent réussir réussiront malgré les EPI !

Partager cet article

Repost 0

commentaires