Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

23 mai 2016 1 23 /05 /mai /2016 12:16

Personne ne sait encore pour quelles raisons l’Airbus d’Egyptair reliant Paris au Caire s’est abimé en mer.

Ce qui est certain par contre c’est que, dans les premières 48 heures après l’accident, les médias, tout en affichant : « toutes les hypothèses restent ouvertes » se sont efforcés de valider auprès de l’opinion sur l’idée qu’il pouvait s’agir d’un attentat : émissions spéciales mettant en avant le contexte géo-politique, interrogations sur les conditions de sécurité à Roissy, etc… Certains se sont même étonnés de l’absence de revendication de cet « attentat » et ont fourni des analyses de cette absence.

Depuis que l’hypothèse d’un incident mécanique semble se dessiner, l’affaire du crash a disparu des écrans médiatiques. Le sujet est relégué en fin de journal télévisé et il a carrément disparu de la presse écrite.

Pendant quelques jours, une sorte de stratégie pour entretenir la peur autour du terrorisme, puis, passage au fait divers.

De quoi méditer – une fois de plus - sur le rôle des médias.

Partager cet article

Repost 0

commentaires