Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 01:55
Vous avez dit : sécurité d'abord !

Lors de la séance de lundi dernier du conseil municipal, le maire a refusé de soumettre au vote de l’assemblée un vœu de soutien à l’action des sapeurs pompiers en lutte pour le maintien des moyens en personnel du service département d’incendie et de secours.

Le prétexte avancé : remise trop tardive du vœu, ne cache pas le refus de laisser s’exprimer les élus dont on peut espérer qu’un certain nombre, malgré leur docilité habituelle à l’égard des décisions du maire, auraient pu se laisser aller à approuver ce soutien.

La brève discussion qui, malgré tout, a eu lieu a permis de mesurer la faiblesse des arguments présentés à l’appui de la suppression de 18 postes de pompiers professionnels et de 19 casernes. Il s’agirait essentiellement de faire des économies. Pour conserver les moyens il faudrait plus d’argent, or le président du conseil départemental s’est engagé à ne pas augmenter les impôts. C’est donc la masse salariale qui sert de variable d’ajustement principale.

Les sapeurs pompiers, qu’ils soient professionnels ou volontaires, sont quotidiennement au service des populations pour leur venir en aide autant que de besoin. Ils sont un élément essentiel de la sécurité individuelle et collective.

Que le maire de Valence considère que la sécurité c’est plus de policiers, mais moins de pompiers, est pour le moins un propos paradoxal. Lors de ses réunions publiques expliquera-t-il désormais que pour payer moins d’impôt il faut accepter moins de sécurité civile ? Je ne suis pas certain que cette proposition soulève beaucoup d’enthousiasme.

Partager cet article

Repost 0

commentaires