Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

3 juillet 2015 5 03 /07 /juillet /2015 10:52

Observatoire de la laïcité 26/07

(Association régie par la loi de 1901)

Lettre ouverte à Monsieur le maire de Valence.

Monsieur le Maire,

La presse du 27 juin fait état, photo à l’appui, de votre participation aux côtés de l’évêque de Valence, à l’inauguration du nouvel équipement du collège Sainte-Anne. Votre présence n’appellerait pas de commentaire si cette cérémonie ne s’était accompagnée, selon le journal, « d’une lecture de l’Evangile puis d’une bénédiction ».

La présence du maire, dans de telles conditions, contrevient en effet manifestement aux principes de Séparation de l’Eglise et de l’Etat qui font obligation à tous ceux qui disposent d’une autorité publique d’observer une stricte neutralité au regard des manifestations religieuses.

L’inauguration d’un collège privé accompagnée de lecture de textes évangéliques et de bénédiction ne relève pas de la simple courtoisie due par un premier magistrat à ses administrés. Par votre présence, vous avez apporté un soutien manifeste à la vocation prosélyte de tous les établissements scolaires catholiques, vocation clairement affirmée par la Charte de l’enseignement catholique publiée le 1er juin 2013 après approbation par l’assemblée des évêques de France.

Ce soutien à l’Eglise catholique fournit un prétexte facile à toutes les revendications communautaristes qui, au nom de l’égalité, peuvent légitimement réclamer une reconnaissance identique à celle que vous venez de manifester. Satisfaire à ces revendications constituerait une menace pour l’identité républicaine. C’est pour éviter cela que la loi précise que la « République ne reconnaît aucun culte », expression que rien ne vous autorise à interpréter comme « la République reconnait tous les cultes» comme certains élus le font trop souvent.

Par ailleurs, cette présence et cet appui ostensible à un établissement d’enseignement religieux à vocation prosélyte revendiquée, constituent une forme d’irrespect pour les Valentinois qui ne se reconnaissent dans aucune religion mais dans un humaniste athée ou agnostique.

Au nom de tous ceux de vos administrés qui se réclament de la laïcité de nos institutions telle qu’elle a été fixée par la loi de 1905, nous vous demandons de renoncer à ce type de manifestation qui constitue un déni des principes qui fondent notre République.

Soyez assuré, monsieur le Maire, de notre regret de devoir vous rappeler des principes aussi essentiels.

Valence le 1.07.2015

Pour l’Observatoire 26/07

Le Président

PJ Extraits de la charte de l’enseignement catholique.

Partager cet article

Repost 0

commentaires