Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 14:43

Le président de l’Observatoire national de la laïcité, Jean-louis Bianco, approuve les positions la ministre de l’éducation nationale à propos de sorties scolaires, laquelle affirme : "les parents accompagnant des sorties scolaires ne sont pas soumis à la neutralité religieuse".

Dans une lettre publiée sur le site Internet de l’hebdomadaire Marianne,  il tente de détourner le débat et de faire des défenseurs de la neutralité religieuse d’affreux sectaires. Il écrit : En effet, le respect de la laïcité ne suppose pas de se concentrer sur la seule apparence. D’une part, cela serait une porte ouverte aux discriminations, d’autre part, nous ne saurions où placer le curseur. Jusqu’à quel point une femme peut être vêtue ou dévêtue ? Aristide Briand, « père » de la laïcité française, le disait déjà en 1905 : il serait « ridicule, que de vouloir par une loi (…) de liberté, imposer (…) l’obligation de modifier la coupe des vêtements ».
 
Le président se trompe de propos.

Cette affaire n’est pas une affaire de vêtement. Chacun s’habille comme il l’entend. Ce qui est en cause c’est la renonciation au principe  intangible de neutralité absolue de l’espace scolaire dont la déclaration de la ministre justifierait l’obsolescence.

Aucune argutie ne peut justifier que, sous quelque prétexte que ce soi, l’espace scolaire puisse être autre chose qu’un espace protégé. Dès lors qu’un « responsable » chargé de défendre et promouvoir s’engage dans des arguments oiseux, il manque à sa mission.

Partager cet article

Repost 0

commentaires