Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

5 septembre 2014 5 05 /09 /septembre /2014 14:24

Communiqué de Christian Hutin, Député du Nord et Vice-président du MRC chargé du monde du travail, mardi 2 septembre 2014.

Le Ministre du Travail a déclaré ce mardi 2 septembre souhaiter que Pôle Emploi renforce ses contrôles « pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi ». Quelques jours après la parution des derniers chiffres du chômage, cette déclaration surprend par son ton provocateur.

Alors que plus de 3 millions de Français sont aujourd’hui sans emploi et subissent durement les conséquences d’une crise interminable, agiter le mythe du chômage de complaisance est une stratégie dangereuse qui ne peut aboutir qu’à jeter nos concitoyens les uns contre les autres.

Il y a urgence à s’attaquer au chômage, non aux chômeurs.
La question majeure qui mérite d’être posée est plutôt : le gouvernement a-t-il tout tenté en France comme en Europe pour relancer la croissance et ainsi offrir un emploi à ceux qui en cherchent ?

La mise en œuvre de politiques d’austérité n’est, en effet, pas compatible avec la recherche du plein emploi. On mesure à quel point en Europe celles-ci mettent à mal le monde du travail, notre capacité productive et donc les équilibres sociaux. Les chômeurs en sont les premières victimes.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gège 07/09/2014 12:38

Qui a refusé de voter la réforme des retraites? Pas beaucoup d'élus supposés de "gauche".
Qui votera CONTRE la politique de Valls prochainement? Qui va œuvrer pour organiser une motion de censure prochainement? Qui a lié connivence avec le P.S lors des élections municipales?
En voulant jouer à "l'écarté" (type position entre deux chaises), les "frondeurs" (ah, laissez-moi rire), les "opposants-conciliants" ont ouvert toute grande la voie à l'autoritarisme/je m'enfoutisme présent des hommes de pouvoir. Auquel s'ajoute la comédie de la dissolution.
La V° est percluse de cochonneries anti démocratiques; elle est à bout de souffle, et l'on voudrait que les "sans pouvoirs" continue à voter. Mais bien sûr les bonnes âmes vont crier, après mon propos, à l'anarchie!
Qui a dit que l'invention en 1848 de l'idée de "suffrage universel" (pour les hommes seulement!) était la plus grande mystification mise en place par la bourgeoisie? J'ai oublié le nom de cet analyste actuel.