Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

13 mai 2014 2 13 /05 /mai /2014 23:24

On s’y attendait mais tout de même : la ficelle est un peu grosse !

N. Daragon s’est fait élire maire de Valence sur un certain nombre d’engagements à réaliser dans les 100 jours parmi lesquels le doublement du nombre de policiers municipaux.

Il était évident pour toute personne sensée que cet engagement, ne serait-ce que pour des raisons techniques, ne pouvait pas être tenu.  Mais au conseil d’hier soir, le nouveau maire à donné une autre raison à son incapacité à tenir sa promesse électorale (il n’ya aura que 7 nouveaux emplois de policier pour l’exercice 2014) : « Nous n’allons pas embaucher 37 ou 43 agents tout simplement parce que les premiers éléments de l’audit financier que nous avons commandé nous annoncent de grosses complications.  » (DL du 13 mai page 8)

Il nous fait le coup de l’héritage : Si je ne tiens pas mes engagements ce n’est pas ma faute, c’est celle des autres. L’argument  est vieux comme le monde et on s’étonne qu’on puisse encore oser le servir.

Mais quand on a choisi délibérément d’abuser son monde, et en la matière le mensonge était délibéré car N. Daragon n’est pas u n naïf et savait bien que son  engagement était intenable, il est bien difficile de trouver une justification intelligente !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jk 16/05/2014 15:38

Bonjour, présent au conseil municipal, j'ai été très choqué par l'attitude de MR Daragon. Une question, aurez vous les possibilités techniques et factuelles pour répondre aux accusations qu'ils se glorifient de vous porter au CM du 16 juin?

Bouchet 16/05/2014 22:42

Merci à vous de votre soutien.

Jk 16/05/2014 22:00

Sachez en tout cas que je serai présent le 16 et que vous avez tout mon soutien. Le travail effectué sous la précédente mandature à été très bon. Le hic du CM, c'est que sa configuration laisse le dernier mot au maire et à sa malhonnêteté pour Daragon. Ne le laissez pas occuper la place et communiquez sur tous ses mensonges, parlez nous de la situation dans laquelle vous avez trouvé la ville, des emprunts toxiques sous l'ère Labaune Balsan et des consèquences que ça a engendré etc.. Sachez enfin que les cris que vous entendez dans le public ne viennent que d'une petite dizaine d'excités (toujours les mêmes) et que nous sommes aussi nombreux à vous soutenir mais dans le calme car nous estimons qu'1 CM n'est pas un stade de foot. Respectueusement,

Bouchet 16/05/2014 17:16

Sans aucun doute.
Sa tactique était claire : déclarer le huis clos pour donner à croire que, grand seigneur, il ne voulait pas étaler nos "turpitudes" budgétaires sur la place publique et laisser toute sa place à la rumeur. La séance publique permettra de dire les choses clairment. Certes nos choix budgétaires n'étaient pas le siens mais ils avaient la légitimité d'une politique que nous défendrons parce qu'elle nous parait juste.

jm 14/05/2014 18:48

bonjour,
Il est dit également dans cet article cette phrase de Monsieur Daragon « Nous allons voir d’abord les moyens qui restent à la Ville vue l’état dans lequel vous nous la rendez »
Doit-on comprendre que la précédente municipalité n’était là que sous forme de « prêt »
Ça laisse rêveur