Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 23:45

La question du devenir du site de l’Epervière a pesé sur les élections municipales.

Le nouveau maire a décidé de suspendre l’opération qui avait été engagée par l’équipe précédente afin de faire face à une situation extrêmement dégradée.

Une réunion du  conseil d’administration de la SEGEPE  (société qui gère actuellement le site pour le compte de la mairie et au sein de laquelle je représente la minorité actuelle du conseil municipal) vient d’avoir lieu. J’attendais, au cours de cette réunion, que des précisions soient apportées sur les objectifs de la nouvelle équipe et sur le calendrier qu’elle se donnait pour mettre en place une solution pérenne pour ce site.

La chose est en effet urgente. Rappelons que les pertes d’exploitation ont été de 196 644,18 euros pour l’exercice 2013 et que les perspectives pour 2014 sont encore plus sombres tant l’outil de travail (camping, hôtel, centre de réunions) est dégradé et ne peut offrir, malgré les efforts du personnel, que des prestations médiocres.

Or, de propositions : point !

Une réflexion va être engagée nous dit-on qui devrait aboutir « rapidement ». On pensait pourtant que, compte tenu de l’âpreté des débats autour de cette question lors de la campagne électorale des solutions alternatives sont déjà envisagées.

Le conseil délégué qui, dans l’organigramme de la nouvelle équipe, est chargé du dossier était même absent de la réunion.

Un dossier qui ne part pas très bien !

Partager cet article

Repost 0

commentaires