Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 08:00

Le maire de valence a décidé de ne pas mettre en oeuvre le protocole d'accord que nous avions signé avec la CGT à propos du personnel de l'Epervière. Je suis intervenu sur le sujet lors du premier conseil municipal

 

Je suis le signataire pour la ville de Valence du protocole d’accord concernant l’avenir des personnels de l’Epervière. J’ai toujours honoré ma signature, et bien que je ne sois plus aujourd’hui un acteur direct dans l’affaire, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour qu’il continue à en être ainsi.

Quelles que soient les décisions que vous prendrez sur l’avenir de ce site, il est clair que la situation telle qu’elle est aujourd’hui, ne peut pas perdurer.  Le déficit d’exploitation coûte aujourd’hui 200 000 euros par an au budget de la ville. L’hôtel est frappé d’un avis défavorable de la commission de sécurité. Vous ne pourrez pas longtemps ignorer cette interdiction. Le déficit va s'aggraver.

 A défaut d’une solution de reprise ou de relance de l’activité, ce qui suppose des investissements lourds, les risques d’une fermeture pure et simple de l’établissement ne sont donc pas négligeables si vous voulez  éviter de financer les déficits de la SGEPE. Les personnels qui portent aujourd’hui à bout de bras une structure obsolète sont donc directement menacés dans leur emploi. Parce qu’ils travaillent de fait pour la ville, nous avons pensé leur garantir un avenir en les intégrant de droit au personnel municipal sur des postes vacants avec prise de service progressive en fonction de l’évolution réelle de la structure « Epervière. »

Je crois que vous avez le devoir d’assumer aujourd’hui cet engagement.

Pas seulement pour une question de continuité du service public mais parce qu’il y va de m’intérêt de la ville de le faire. Vous allez avoir le choix entre continuer à éponger des déficits chroniques ou verser des indemnités de licenciement en faisant cesser l’activité déficitaire.

Nous vous proposons une solution pour éviter cette extrémité de la mise au chômage du personnel. Lorsqu’après le départ de Vacanciel, la municipalité de P. Labaune a confié à la SEGEP la gestion du site, le souci de sauvegarder les emplois avait pesé dans cette décision.

Soyez fidèles à l’attitude que vos amis avaient eu à l’époque.

Intégrez les personnels comme cela a été prévu et proposez une solution pour le site puisque celle qui avait été envisagée ne vous convient pas.

Vous vous honoreriez à suivre une telle voie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Gigi 18/04/2014 22:07

Riri,

Je partage votre analyse sur beaucoup de choses.
Simplement je vous dirais de ne pas être cassant avec Rivasi, au contraire rapprochons nous afin de reconquérir la ville. Établissons un programme commun. cordialement,

Riri 19/04/2014 14:53

Gigi,
C'est trop facile. Il fallait rester unis avant. Vous proposez d'^étre unis dans la défaite : non merci. La majorité sortante, vu le contexte national et le fort mécontentement qui allait s'exprimer et dont personne n'ignorait qu'il allait s'exprimer, devait se serrer les coudes et ce sont bien les verts qui se sont isolés, qui ont voulu absolument se présenter contre le maire sortant, contre l'équipe qui a fait grandement pour la défense et la protection de l'environnement dans cette ville... jusqu'à l'indigestion, jusqu'à plus soif on a bouffé du vert pendant six ans et voilà le résultat : ils nous ont planté un coup de poignard dans le dos. Je n'ai pas compris l'attitude des verts et je leur en veux de leur égoïsme qui a pris la forme d'un autisme désespérant. Donc c'est au tour des électeurs de l'être maintenant à leur égard.

faisons les comptes : 31,5 % + 11,6 % cela faisait 43,10 %, voilà le score qu'aurait obtenu M.Maurice si les listes avaient été unies. 43 contre 46, nul doute que cela aurait agi sur la mobilisation des électeurs, c'était jouable, à quelques voix près, une dizaine même, on pouvait maintenir la gauche à Valence. Je vous rappelle que M.Labaune a gagné en 1995 à 80 voix près. Mais en se divisant de la sorte, on ne laissait aucune chance au maire sortant de l'emporter, la dynamique n'était pas là entre les deux tours, et c'était un défi insurmontable et démobilisateur, vu l'écart qu'il y avait à rattraper pour battre M.Daragon.

J'aime bien Rivasi, je n'ai rien contre elle, contre sa personne mais je pense que des électeurs de gauche qui ont vu ce qui s'est passé à Valence ne peuvent plus la soutenir désormais aux européennes. Il faut assumer ses actes et il suffit des simagrées des écolos qui nous font perdre. D'autant qu'au niveau national, ils se dégonflent quand on leur propose un ministère qui satisfaisait largement toutes leurs attentes, ils ont montré là aussi leur grande immaturité, leur profonde irresponsabilité.

En gros les verts, que ce soit au niveau local ou national montrent une chose : ils font leur marché et choisissent en fonction de leurs états d'âme d'acorder leur soutien ou pas. Cela a un prix. Ils assument à moitié leurs alliances et puis après il faut aller voter pour eux ? La situation est gravissime, les choix de Hollande et Valls sont difficiles à prendre mais il fallait les prendre si on veut sortir la France de l'ornière et les verts se dédouannent de toute responsabilité et lâchent le gouvernement ? Et il faudrait applaudir à ce spectacle affligeant et désolant qu'ils ont donné lors du remaniement ?

Faîtes le bilan écolo de M.Maurice et voyez, écologistes, ce que vous avez perdu en maintenant votre liste, parce que de politique écolo vous pouvez toujours attendre avec M.Daragon qu'il vous en fasse, il va maquiller ça avec son plan de fleurissement mais il n'y aura que les dupes pour penser que cela a un lien avec l'écologie politique.

Donc, non, Gigi, malgré toute l'amitié que j'ai pour nos amis verts, malgré tout ce que je partage avec eux, je persiste et je signe et je demande aux valentinois de se rappeler que la liste verte a plombé la gauche à Valence et donc, en conséquence de lui faire payer la facture de son égoïsme et de ne pas la soutenir aux européennes.

A chacun de prendre ses responsabilités, le temps des municipales de 2020 est encore loin et on aura tout le temps -éventuellement- de reconstruire une nouvelle majorité alors.

Donc, électeurs de gauche qui l'avaient mauvaise et qui êtes fâchés de ce qui s'est passé à Valence, n'oubliez pas de remercier Michèle Rivasi aux européennes.

Riri 18/04/2014 10:08

Vous avez voulu prendre le gendre idéal pour maire, valentinois, regardez en quelques jours le conte de fée s'est évanoui, au réveil vous vous rendez compte que vous avez élu un beauf. Qu'il supprime Valence Plage, à la rigueur, ça marchait moyen mais l'euro-beach soccer qui avait rencontré son public, qui était l'occasion d'une fête et qui faisait marcher l'activité... encore une belle connerie, une de plus à ajouter à son compteur.

Je crois que ce maire veut battre en moins de 100 jours un record en la matière.

Riri 17/04/2014 10:22

Nous apprenons par la voie de D.H que Monsieur le maire souhaite discuter de la taille de l'agglo avec le préfet, et donc contrairement à ce que je pensais (je le croyais plus malin, plus stratège quand même), il veut en réduire son périmètre... Non non il ne s'en satisfait pas de la taille de cette agglo, il a le vertige le pauvre et il veut régner sur un petit territoire plutôt qu'un grand fief, ce roitelet misérable. Quel ambitieux ! A-t-on déjà vu un politique se saborder de la sorte, se tirer une balle dans le pied au lieu de profiter de la situation et de l'occasion unique pour un élu local d'asseoir son autorité sur un territoire important ? Je pense qu'à l'UMP on va lui expliquer qu'il n'a pas intérêt à aller dans ce sens, que finalement après réflexion, la grande agglo socialiste peut très bien devenir une grande agglo UMP et que le parti ne s'en offusquera pas. Il doit bien y avoir à l'UMP local quelques personnes qui ont un peu d'ambition politique en mesure de lui faire changer d'avis ? Visiblement l'agglo à 230 000 habitants est trop lourde pour les petites épaules fragiles du nouveau maire et il faudra envisager, si le préfet ne souhaite pas revenir en arrière, d'en donner la présidence à quelqu'un d'autre, de plus compétent et surtout de plus courageux. On trouvera bien une bonne âme à l'UMP pour se charger de cette lourde tâche.
Dans ses arguments pour défendre sa position frileuse, il se targue de défendre les petites communes... De quoi je me mêle ? Il vient d'être élu d'une ville de 65 000 habitants, coeur d'une agglo importante et plutôt que de défendre ses intérêts, de lui préserver une audience nationale et une influence dans la région, le voilà qui vient nous parler des petites communes dont il faudrait respecter je ne sais quoi, à l'heure où l'on parle d'économies, de réformes structurelles, de regroupements intercommunaux et régionaux, à l'heure où l'on parle d'effacer les conseils généraux.... On marche sur la tête avec ce maire, surtout on marche à contresens de l'Histoire avec lui.

Tout comme l'enfouissement de l'A7 dont il ne veut pas (là aussi avouez que c'est bizarre, voire douteux, pour un maire de refuser ce qui renforcerait l'attractivité et la qualité de vie de sa ville...) je ne vois pas d'autres explications que son manque de carrure pour supporter un projet d'envergure. Il préfère avoir à gérer des entités et des projets sans envergure. Il n'a aucune ambition ce maire, c'est évident et les valentinois se sont eux-mêmes tirés une balle dans le pied en le plébiscitant de la sorte sans réfléchir deux secondes à ce qu'impliquait le choix de ce sans-courage. Ils l'ont élu pour ses beaux yeux et certainement pas pour ses ambitions pour la ville puisqu'on est bien obligé de constater qu'il n'en a aucune pour Valence. C'est un mini-maire retranché sur son petit territoire communal. Il n'a aucune audace, il a la trouille devant l'enfouissement, il pâlit devant la grande agglo : c'est le maire des retraités.
Notre pauvre ville va se retrouver engoncée dans un petit périmètre, un bac à sable à la taille des ambitions de ce nouveau maire qui n'en a aucune pour sa ville sauf de l'envahir de cohortes de flics municipaux. Un maire flippé donc qui répond aux attentes d'électeurs âgés, flippés aussi qui sont planqués et ne sortent jamais de chez eux. Des flippés qui dès qu'ils voient un rebeu devant un kébab assimilent ça à de l'insécurité... Voilà à quoi vous avez livré la ville : aux vieux c....
Un maire sur-obsédé par la propreté aussi, il ne parle que de ça ...je n'avais pas remarqué que la ville était si sale que cela. Propreté, fleurs, flics : voilà son programme, voilà à quoi on est ramené par la force des choses. Pauvre ville chérie, à qui t-a-t'on livrée ?

C'est chouette non ? Avec le retour des néo-cons c'est le grand come back des massifs de fleurs ! C'est très important que la ville soit fleurie et garde ses 4 étoiles, c'est même une priorité, que dis-je il y a une urgence terrible à refleurir cette ville. Il y a même une élue chargée de ça, si si ! Charger un élu de s'occuper du fleurissement de la ville, comme si on ne pouvait pas exploiter ses ressources et compétences à d'autres priorités... la honte pour un élu d'avoir ce dossier délicat entre les mains, de ne se voir conférer d'autres tâches que celle de planter des fleurs...

Voyez le maire que vous avez élu à Valence, jeune en apparence mais un petit vieux dans sa tête qui pour faire plaisir à ses électeurs dont la moyenne d'âge avoisine facilement les 70 balais va repeupler la ville de policiers et de fleurs... Toutes ces fleurs qui reviennent en force dans le débat municipal laissent un goût funèbre dans la bouche . Cela ressemble à un accompagnement mortuaire des électeurs vers leur tombe, histoire de les habituer et de les familiariser au cimetière qui les attend.
:-(

P.S : oui, j'avoue, je l'ai mauvaise d'avoir perdu la ville aussi bêtement et de l'avoir donnée sur un plateau d'argent à ce nulos. N'oubliez pas de remercier Rivasi aux européennes pour le joli cadeau empoisonné qu'elle nous a fait avec sa liste inutile.