Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 12:35

Plusieurs correspondants me demandent mon point de vue sur les résultats du sondage publié aujourd’hui dans le D.L.

Voici.

1° Ce sondage est limite quant à sa crédibilité. 600 sondés retenus pour une population de près de 40 000 électeurs ne constituent pas un panel susceptible de fournir une image précise du corps électoral. Le nombre de 1000 est un minimum pour prendre en compte de façon sérieuse les paramètres : âge, sexe, catégorie socio- professionnelle, quartier d’habitation. Par ailleurs, le temps de traitement des données a été, de toute évidence, insuffisant.  J’ai personnellement été sondé lundi soir à 21h pour un rendu des résultats mardi matin. Je confirme donc les observations de la note précédente.

2° Ces réserves faites, observons

  1.  Le score de la droite est proche de ce qui était attendu. Le recul par rapport à liste correspondante de 2008 s’explique par la présence du Front national  qui était absent lors de la consultation précédente.
  2. Le score de la liste d’Alain Maurice est en progression par rapport à 2008. L’apport de nouveaux partenaires à ce rassemblement fournit certainement une partie de l’explication à cette légère progression.
  3. Le score des Verts,  en régression significative par rapport à 2008, s’explique par le fait qu’ils se présent  seuls, sans leurs partenaires de 2008. Ce score se situe dans l’étiage qu’ils avaient atteint lors des élections locales précédentes (cantonales notamment).
  4. Le score du Front National est inférieur à ce qui était généralement pronostiqué. Certains électeurs potentiels ne se sont pas déclarés, d’autres peuvent décider de voter « utile » en se portant dès le premier tour sur la liste de droite.
  5. Le nombre des « indécis » reste fort : 12% pour le premier tour, ce qui fragilise un peu plus les données recueillies.

3° Le résultat final dépendra, de mon point de vue, des réponses à trois questions qui croiseront leurs effets :

Quel sera le choix final des 15% d’indécis ?

Quelle sera l’attitude de la liste EELV ? Fusion au second tour avec la liste d’Alain Maurice ou maintien comme leur score à 12% - s’il est confirmé – les y autorise ?

Le Front National aura-t-il la capacité d’atteindre et de dépasser les 10%, ce qui lui permettrait de se maintenir au second tour.

L’hypothèse d’une triangulaire – voire d’une quadrangulaire – n’est pas à ce jour une hypothèse à écarter et, compte tenu des incertitudes sur la fiabilité du sondage, il serait bien imprudent de tirer une conclusion hâtive des données d’aujourd’hui.

 

Citoyens : aux urnes ! C’est vous qui déciderez dimanche !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Poil à gratter ! 20/03/2014 18:49

Ce sondage confirme ce que de nombreux électeurs présentaient : le FN est en situation de jouer les arbitres puisque son maintien au 2ème tour est de plus en plus probable.
Mais il apporte aussi des éléments qui devraient inciter les 2 candidats qui ont réussi à travailler ensemble pendant 6 ans à envisager sérieusement la prolongation de cette collaboration.
Pour cela 3 conditions doivent être respectées :
-mettre de côté les égos ;
-s'accorder sur un programme commun de mesures pour laquelles des engagements écrits sont pris (dans ce cas, il vaut mieux ne pas tomber dans un catalogue à la Prévert car sinon la négociation n'aboutira jamais à temps).
- savoir raison garder quant au niveau des prétentions : l'arythmétique politique ne peut s'arroger des lois mathématiques. Dit autrement : quand on pèse le tiers de son associé, il n'est pas raissonnaable de revendiquer la moitié des parts.

Sinon, notre Ville, qui s'était réveillée depuis 6 ans, retombera dans sa léthargie, en s'isolant à nouveau du reste de son agglomération. Quant à pouvoir concourir dans la cour des grandes agglo Rhône -Alpes, j'oserai la formule suivante : Nicolas Daragon est à l'Agglo ce que le poisson est à la bicyclette !!

Paulo 20/03/2014 10:59

Quelques commentaires pour alimenter le débat…Tout d’abord ce sondage note entre 12% et 15% « d’indécis » ; est ce à dire que 100% des électeurs inscrits iraient voter ? Non bien sur, les sondages n’illustrent que des intentions, et il y a loin de l’intention au vote. Rappelons pour mémoire les chiffres de l’abstention en 2008 : 35.05% au 2éme tour et 40.13% au 1er tour. Et oui même les abstentionnistes ont le droit d’avoir des intentions !
Ce sondage donne de Valence une image assez conservatrice, conforme à sa sociologie ;
Seul petite lueur d’espoir le classement des priorités pour le prochain mandat avec en tête l’amélioration de l’attractivité économique (donc la capacité à favoriser la création d’emplois), et bien sur une baisse de la fiscalité locale (d’où la nécessité absolue de créer les synergies au niveau de l’agglo) ; très loin derrière, le zénith, la couverture de l’autoroute, voir les caméras de surveillance… bref du bon sens au lieu du béton.
Et pour terminer, un petit point important concernant le non report de 31% des voix EELV au 2éme tour (1ère hypothèse – triangulaire PS-UMP-FN). Comment ne pas y voir de la défiance par rapport à la gouvernance passée, mais également celle éventuellement à venir autour d’une équipe patchwork aux contours indéfinissables. Et là je rejoins Gérard Bouchet, il n’est pas du tout évident que le PS obtienne entre les 2 tours un accord et une fusion des listes avec EELV.
Je me garderais de tirer d’autres enseignements de ce sondage tant me semble incertain l’issue d’un scrutin qui dépendras pour une part essentielle du taux de participation, d’autre part du vote FN(que je pressens supérieur à 10% malgré la campagne affligeante de leur candidat).