Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 08:00

Je suis de ceux qui pensaient que commencer par la modification des rythmes scolaires n’était pas la voie la plus pertinente pour engager l’indispensable réforme de notre système scolaire. Un travail sur les objectifs du système éducatif, les contenus d’enseignement et les méthodes pédagogiques à mettre en œuvre ainsi qu’un vrai renforcement  de la formation des enseignants me paraissaient des voies d’entrée dans la réforme beaucoup plus efficaces.

Le pari étant pris d’engager la réforme des rythmes, il aurait sans aucun doute était beaucoup plus sérieux de s’intéresser réellement aux besoins de l’enfant que de les invoquer comme une justification vertueuse tout en créant les conditions pour que des lobbies divers, qui se moquent bien de ces fameux « besoins » réussissent à imposer une semaine en continu et le retour à la classe le mercredi plutôt que le samedi.

Les premiers constats que l’on peut faire sur la situation dans les communes où la réforme est mise en œuvre cette année confirment toutes les difficultés que l’on pouvait anticiper. Et ce n’est sans aucun doute pas par des rallonges financières pour mettre en place des activités « occupationnelles » que l’on transformera un projet hasardeux en outil de renouveau de l’école républicaine.

Vincent Peillon serait bien avisé de mettre en route le vrai travail de reconstruction dont la jeunesse a besoin.

Partager cet article

Repost 0

commentaires