Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

15 septembre 2013 7 15 /09 /septembre /2013 08:00
13.174/ Préfectorale

Lors de son « pot » de départ, le préfet de la Drôme a repris une expression qu’il avait déjà utilisée lors d’une audience qu’il avait bien voulu nous accorder à propos du dossier « agglomération ». Pour lui, un préfet est un « nomade administratif » qui, de département en département, pour une durée rarement supérieure à deux ans, porte la voix de l’Etat.

Cette définition est intéressante. Elle donne à réfléchir.

En effet, les nomades sont des gens qui se déplacent de territoires en territoires à la recherche de pâturages pour leurs troupeaux et, lorsque les ressources d’un lieu sont épuisées, ils vont ailleurs, puis encore ailleurs… Ils laissent rarement des œuvres pérennes dans les contrées qu’ils traversent. Les nomades se servent d’un territoire plus qu’il ne le serve.

Dire que le préfet est un « monade », c’est souligner le caractère nécessairement conjoncturel, et probablement superficiel, de son implication dans la vie d’une région et d’un département qui n’est qu’un moment d’une carrière.  On est évidemment fondé à se demander si un tel nomade à la capacité de laisser, par ses décisions, des traces ayant vocation à durer. On est d’autant plus fondé à se poser la question, lorsque ces décisions sont en rupture avec ce que veulent un nombre non négligeable d’autochtones.

Partager cet article

Repost 0

commentaires