Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 23:27

Le tribunal administratif de Grenoble n'a pas accordé le bénéfice de l'urgence à la requête présentée contre l'arrêté du préfet portant créant d'une agglomération de 51 communes au 1er Janvier 2014.

Cette décision est motivée  - entre autre - par le fait qu'un jugement sur le fond devrait intervenir avant le 30 novembre sur cette question. Elle ne préjuge donc en rien de ce que sera le sort final de la requête en annulation de l'arrêté.

Quoiqu'il en soit, c'est donc dans les trois mois à venir que l'on saura si, comme nous sommes un certain nombre à le soutenir, la décision du préfet est entâchée d'irrégularités ou si elle est valide..

Jusque là, les promoteurs de la "grande agglo" seraient sans doute bien avisés de se garder de toute initititave qui pourrait remise en cause par le jugement à venir. Si le tribunal leur donne raison il sera encore temps de prendre les dispositions utiles pour faire fonctionner la dite agglomération dont le démarrage réel n'est guère envisageable avant le renouvellement des muncipalités en mars prochain.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Poil à gratter ! 29/08/2013 19:27

"Voter pour moi car j'ai réussi à tout bloquer" : voilà bien un slogan étonnant ! Non ?
Les partisans des "petites agglo multiples" ne seraient-ils pas bien inspirés de ne point trop miser sur l'immobilise? . Les électeurs pourraient s'en souvenir en mars prochain et choisir des candidats capables de proposer une vision ambitieuse pour notre territoire...
C'est en tout cas ce que personnellement je ferai !
;-)

Bouchet 30/08/2013 11:03

Si vous êtes attentif aux propositions des uns et des autres, vous avez très bien que les adversaires de la "grande agglo à 51" ne sont pas des immobilistes. Ils proposent, sur un territoire d'ensemble qui va au delà des 51 puisqu'il inclue des communes ardéchoises, trois communautés élargissant les communautés actuelles.
L'argument : si vous n'êtes pas d'accord avec moi vous êtes des immobiliste et des c.. ne tient pas un instant si on veut être un interlocuteur de bonne foi.
Il ne s'agit pas pour nous de "tout bloquer" comme vous le dites, mais de construire d'une manière plus intelleigente qu'en évacuant Tain de Rovaltain et en détruisant des coopérations qui fonctionnent depuis plus de 20 ans.