Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de bouchet
  • : G. Bouchet la vie muncipale de Valence. Des réflexions sur la vie politique locale, départementale, nationale.
  • Contact

Recherche

18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 15:22

Décidément, le président Macron a des représentations mentales qui interrogent sérieusement quant à sa capacité à comprendre le peuple de France  et donc à prendre les bonnes décisions que demanderait l’intérêt général. Pour un homme qui à une pensée "complexe" il l'exprime d'une façon singulièrement claire.

 « Je n’aime pas la jalousie qui consiste à dire « ceux qui réussissent, on va les taxer, les massacrer, parce qu’on ne les aime pas » a-t-il déclaré lors de sa prestation télévisée en début de semaine. Comme si la jalousie envers les plus aisés était la motivation de ceux qui contestent la suppression de l’ISF !

Parlant des demandeurs d’emploi, il utilise un vocabulaire habituellement réservé aux délinquants : « Il faut qu’on s’assure qu’il cherche, et que ce n’est pas un multirécidiviste du refus» comme si les chômeurs étaient généralement des « refuseurs » d’emploi ! Chômeurs = délinquants potentiels ! On rêve.

Les riches qui quittent la France pour spéculer à l’étranger sont des « premiers de cordée » qu’il faut respecter et protéger : « Si on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée, c'est toute la cordée qui dégringole

Il est difficile de considérer que cet homme a vocation à être le président de tous les Français.

J’ose espérer qu’il y a quelques député(e)s LREM qui se posent eux aussi des questions sur la nature de la présidence Macron.

Repost 0
18 octobre 2017 3 18 /10 /octobre /2017 14:58

Jeudi 26 octobre 2017 à 18 h 30

Salle HAROUN TAZIEFF- Maison des sociétés

Rue St Jean- Valence 2600

"De la nécessité de la laïcité en éducation"

Conférence de
Eddy KHALDI 
Président national de l’union des DDEN
Auteur de : ABC de la Laïcité
Repost 0
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 07:45

Il n’était pas nécessaire de sortir de polytechnique pour faire le pronostic de ce que la Cour des Comptes constate dans son rapport annuel (disponible sur Internet.

En ramenant à 13 le nombre des grandes régions, il s’agissait de faire des économies d’échelles. Raté : « La fusion des régions a généré des surcoûts » peut-on lire dans le rapport de la cour des comptes sur les finances locales. Il s‘agissait de rivaliser avec les « länders » allemands. Raté : Ainsi, le seul budget de la Bavière correspond au double du budget de l’ensemble des régions françaises. (Synthèse du rapport page 15). Il s’agissait de réduire les inégalités entre régions. Encore raté : le PIB par habitant de la plus riche des régions est quasi le double de celui de la deuxième

L’intercommunalité : Considérablement plus  étendus, les territoires des communautés de communes et des communautés  d’agglomération sont aussi devenus  plus composites… « Sur d’aussi vastes territoires, leur fonctionnement en  tant que structures de proximité peut s’avérer délicat » constate le rapporteur qui  prévient : « il ne faut pas perdre les relations de proximité avec les citoyens» ce qui laisse supposer qu’il a pu observer le contraire.

Au total, l’objectif de rationalisation des interventions des collectivités et  de moindres enchevêtrements de leurs  compétences n’est que partiellement atteint et cette réforme « n’a pas remédié à la complexité du paysage institutionnel local.»

Il s’agit donc d’un bilan plus que mitigé, ce qui autorise le rapporteur à faire une recommandation lourde de conséquences pour les agents territoriaux :  réduire les charges de personnel  en agissant à la fois sur les effectifs  et sur les conditions d’attribution de  la majoration de traitement.

Repost 0
16 octobre 2017 1 16 /10 /octobre /2017 10:55

Christine LAGARDE, va-t-elle rejoindre la France insoumise ?

A l'occasion d'un discours donné jeudi 5 octobre à la prestigieuse université d'Harvard, elle a déclaré : « Une hausse des taux d’imposition les plus élevés ne ferait pas de mal à la croissance ». Le FMI qu’elle dirige lance un avertissement : « en réduisant les impôts des riches, les gouvernements risquent de saper la croissance économique. »

Dans les pays de l’OCDE, constate le FMI, le taux le plus élevé de l’impôt sur le revenu a dégringolé d’une moyenne de 62 % en 1981 à 35 % en 2015. Or, selon l’institution, le taux “optimal” se situerait plutôt à 44 %.

Le FMI admet que de telles réformes peuvent être difficiles à faire passer : « parce que les mieux nantis tendent à avoir plus d’influence politique.”

 

Repost 0
13 octobre 2017 5 13 /10 /octobre /2017 12:23

Hier soir, sur proposition de son exécutif, le Conseil communautaire a voté une délibération l’engageant dans la campagne internationale contre les violences faites aux femmes.

Sa contribution consiste, entre autre, à sensibiliser à la question :

  • les équipes de la Direction des Familles et des services Enfance et Jeunesse,
  • les usagers des différents services de l’Agloo
  • les  jeunes du secteur via le service Jeunesse,

Les associations REMAID et CIDFF sont sollicitées en appui de ces actions.

Fort bonne initiative.

Mais peut-on oublier que le Maire, par ailleurs vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, est un fidèle soutien de la politique de L. Wauquiez qui a baissé l’enveloppe de subvention aux Centres d’information sur les droits des femmes (CIDFF)  de 70 % entre 2015 et 2016. Certains d’entre eux ont été contraints de licencier du personnel intervenant dans des actions de sensibilisation et ont fermé leurs portes comme en Isère ?

A Valence je fais voter, mais à Lyon….je coupe les vivres ! Dont acte !

Repost 0
12 octobre 2017 4 12 /10 /octobre /2017 11:41

Le conseil communautaire devrait prendre ce soir deux décisions :

Celle de contribuer pour 132 000 € à l’organisation du départ du Critérium du Dauphiné à Valence en Juin prochain. Celle de verser 144 000 € pour accueillir une arrivée d’étape du Tour de France en Juillet.

278 000 euros pour deux compétitions de cyclisme professionnel c’est sans doute un peu cher, même s’il s’agit d’évènements toujours très populaires. L’animation qui entourera ces deux manifestations n’est cependant pas sans intérêt pour l’agglomération même si c’est, une fois de plus, la vilel centre qui en profitera au premier chef.

Amateur de cyclisme, je voterai ces deux dépenses.

 

Repost 0
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 11:03

Communiqué de Christian Hutin, Vice-président du MRC, le 09 octobre 2017

La hausse de la CSG est une attaque contre le pouvoir d'achat et les personnes âgées en particulier.

Il ne faut pas être grand clerc pour comprendre, contrairement à ce qu’affirme le Gouvernement, que la hausse du taux de CSG est une attaque en règle contre pouvoir d’achat en général de beaucoup de Français et contre les personnes âgées en particulier. Notamment pour 800 000 d'entre-elles qui vivent dans des maisons de retraite et qui ne sont donc pas concernées par le dégrèvement de taxe d'habitation.
Il ne faut pas avoir peur des mots, c'est une véritable injustice qui est faite à nos aînés pour lesquels le coût pour accéder aux EHPAD est bien souvent colossal (jusqu'à 3000 euros par mois). Dans le même temps, la suppression de l'ISF, sera un cadeau fiscal de plus de 4,5 milliards d'euros aux 1% des Français les plus fortunés.
Avec les députés du groupe "Nouvelle gauche", nous ferons des contre-propositions afin de mettre la majorité face à ses responsabilités, mais il est désormais évident que la politique fiscale et budgétaire actuellement menée par le Gouvernement, n'aboutira qu'à fracturer davantage encore la société française
Repost 0
10 octobre 2017 2 10 /10 /octobre /2017 10:44

La marque de fabrique de nos dirigeants semble bien être la goujaterie.

Après Macron : « dans un hall de gare on croise des gens qui ne sont rien » , « les fainéants » ; « ceux qui foutent le bordel » , voilà que G. Collomb s’y met lui aussi, sur un registre moins grossier en ce qui concerne le vocabulaire mais tout aussi indécent en ce qui concerne le propos. "Il y a des endroits où on ferme les usines mais des endroits où on crée des emplois, et ces emplois ne sont pas pourvus. Pourquoi ils ne sont pas pourvus ?", Pourquoi les ouvriers creusois ne vont-il pas tout bonnement travailler dans la Corrèze voisine ? "C'est pas le problème de 180 kilomètres", assure le ministre de l’intérieur. "Si vous êtes relié par une autoroute ou une voie ferrée qui peut y aller... Je viens de Lyon, j'ai pas de problème pour venir chez vous" ajoute-t-il.

Collomb Ignore-t-il qu’entre la Creuse et la Corrèze il n’y a ni TGV ni autoroute ? Un ministre de l’intérieur devrait connaître un peu de géographie.

Repost 0
9 octobre 2017 1 09 /10 /octobre /2017 10:58

A l’approche de Noël, la question de la présence de crèches dans les espaces  publics rebondit.

Vendredi 6 octobre, deux décisions contradictoires sur la question ont été rendues. En  Vendée, Bruno Retailleau (LR) a obtenu que soit déclarée licite une crèche de Noël au conseil départemental. A Lyon, où Laurent Wauquiez, est confronté à une décision inverse.
Dans le premier cas, le motif invoqué est que cette crèche de Noël était installée dans le hall de l'hôtel du département chaque année depuis plus de vingt ans ce qui constitue, selon le tribunal, un "usage local" qui peut permettre de contrevenir au principe de laïcité. Dans le second, aucune crèche n'ayant jamais été installée dans les locaux de ce siège de région on ne peut donc pas invoquer le caractère culturel ou simplement festif. Elle est donc interdite.

En principe, en France, la loi est la même sur toutes les parties du territoire. Il faudra bien un jour arriver à décider ce qu’il convient de faire pour observer la neutralité des espaces publics dans une République laïque.

Repost 0
8 octobre 2017 7 08 /10 /octobre /2017 08:09

Macron et son gouvernement voudraient nous faire croire que, parce qu’ils ne paieront plus l’impôt sur la fortune, les riches rapatrieront leur argent et investiront en France ce qui permettra de créer des emplois. «Il ne s’agit pas de faire des cadeaux à tel ou tel mais de mieux financer les entreprises et, au bout du compte, de créer les emplois dont nous avons si cruellement besoin», a fait tenter de faire valoir le ministre de l’économie et des Finances Bruno Le Maire dans un entretien aux Echos début septembre

Les riches seraient-il des gentils qu'on empêchaient jusqu'ici de s'exprimer ?

Par quel miracle les plus fortunés deviendraient-ils brusquement vertueux ?

L’argent qu’ils ne donneraient plus aux impôts ils le mettraient dans les entreprises ? 

Qui peut le croire. Ils continueront de toute évidence à l’investir dans des opérations financières plus juteuses que les investissements productifs. Ce qui les intéresse c’est de faire de l’argent avec leur argent.

Présenter ce type d’argument c’est vraiment prendre les français pour des imbéciles.

Pour nos dirigeants, en France, Il y a des fainéants, de fouteurs de bordel, et des imbéciles…. Quel beau pays !

Repost 0